L’art de voyager sans partir loin – Lonely Planet

avis lecteur sur l'art de voyager sans partir loin Lonely Planet

L’art de voyager sans partir loin – 50 microvoyages à expérimenter près de chez soi m’a été offert à Noël 2019. C’était presque visionnaire maintenant que l’on connaît la triste actualité qui fut la nôtre au printemps 2020… Pour autant, si je l’avais commencé avant le confinement, je n’ai pas pu le poursuivre avant la fin mai 2020. Panne sèche de concentration littéraire. Impossibilité notoire à avoir envie de quoi que ce soit, de proche ou de lointain. Dans seulement 1 km, même le Lonely Planet de proximité se retrouvait confiné !

L'art de voyager sans partir loin - Lonely Planet - avis lecteur

 

De quoi parle L’art de voyager sans partir loin ?

Un guide vivant et ludique pour trouver le dépaysement à sa porte.
Échanger les clés de sa maison avec des connaissances et vivre leur vie 24 heures ; se rendre au terminus d’un train de banlieue et explorer les environs ; faire une promenade olfactive dans la ville ; se laisser porter par le hasard en jouant son itinéraire aux dés… 50 microvoyages vous invitent à vous mettre dans la peau d’un aventurier près de chez vous, pour redécouvrir sous un autre angle, seul ou entre amis, des lieux familiers. Le dépaysement, c’est aussi une question de point de vue !
Pour chacune des 50 propositions, un auteur Lonely Planet ayant effectué l’expérience apporte son témoignage. Des encadrés fourmillant d’anecdotes insolites font la part belle aux cultures du monde et aux voyageurs d’hier et d’aujourd’hui.
À l’heure du slow travel et de la micro-aventure, Lonely Planet explore une autre manière de voyager, économique, écologique et ludique.
Un livre contemporain dans le ton et dans la forme, illustré de nombreuses photos de voyage.

Chronique l'art de voyager sans partir loin - lonely planet

 

Mon avis sur L’art de voyager sans partir loin ?

Le slow travel, en étant une rêveuse devant l’éternel habituée à suivre des papillons et à chasser les panoramas fleuris, ça me parle.
La micro-aventure locale, tu l’auras très certainement remarqué depuis 5 ans, ça me correspond plutôt pas mal aussi.
Je ne manque pas d’imagination pour réinventer mon quotidien et le pimenter d’originalité. Mais en la matière, il est toujours intéressant de ne jamais se retrouver en panne d’inspiration ! C’est donc avec plaisir que j’ouvre ce livre et en tourne les pages.

Déjà j’en aime l’esthétisme : chaque microvoyage se présente en 2 doubles pages avec le résumé, le matériel et la marche à suivre, le récit d’expérience avec ses plus et ses moins, des informations complémentaires. Le tout avec un design dynamique et qui parlera au voyageur : polaroïds, dessins, masking tape, extraits de carnets… C’est vraiment un plaisir visuel à parcourir. Cette présentation fait qu’au final il se lit très vite.

Concernant le fond, j’aime beaucoup aussi. J’ai déjà expérimenté certaines micro-aventures comme par exemple celle de photographier en macro pour révéler à une échelle différente la beauté de son environnement familier (coucou le confinement !). Quelques rares idées ne m’emballent pas plus que ça car mon territoire ne s’y prête pas forcément ou parce que je connais vraiment par cœur la grande ville la plus proche dans ses quartiers tranquilles donc l’effet de surprise va retomber comme un soufflet. C’est donc totalement personnel et spécifique à mon cas, les explorateurs urbains plus modérés auront de quoi s’éclater de leur côté.

Je ne vais pas te spoiler la lecture mais je peux te citer 3 expériences de micro-aventures qui me plaisent vraiment beaucoup et que je pourrai très certainement être amenée à appliquer à l’avenir pour explorer mon environnement proche :

  • friends connection : les amis ou les abonnés guident en direct les visites de la journée en la suivant sur les réseaux sociaux ;
  • trouver des noms de villes exotiques et aller les voir ;
  • laisser le tableau des départs d’une gare définir notre destination en lançant un dé qui révèle un nombre : choisir sur le tableau le énième départ associé à ce nombre.

J’ai déjà prévu fin juin de tester l’une des propositions du livre pour explorer un des départements voisins pour lequel j’avais bien du mal à programmer un circuit touristique sans me disperser dans l’infinité des possibles vu que je le connais très peu. Le plus c’est que ça va être bien fun en plus de me cadrer. Le moins c’est que je risque fort de passer pour une grande cinglée. Mais bon, ça tu le savais déjà, non ? ^^

l'art de voyager sans partir loin lonely planet - inspiration cadeau pour voyageur

 

Au final ? On expérimente le microvoyage ? 

La tendance aujourd’hui est au voyage plus écolo qui réduit drastiquement l’empreinte carbone, en évitant notamment de prendre l’avion le plus possible et en invitant le voyageur à explorer davantage les territoires qui l’entourent. Lonely Planet surferait-il sur cette tendance touristique actuelle ou est-ce un moyen comme un autre de se diversifier ? Quoi qu’il en soit, ce livre est parfaitement adapté à l’air du temps. Il fait du bien à notre budget (on ne dépense quasiment rien en réalisant ces microvoyages dépaysants) ainsi qu’à notre moral car il nous apprend à poser un regard différent sur ce qui fait notre quotidien, il nous apprend à nous mettre dans les chaussettes (montantes) d’un touriste ayant de l’humour et un soupçon d’audace.

Ma note : 17 / 20

 

Clique ici pour acheter “L’art de voyager sans partir loin” !

Tags from the story
, ,

Vos petits mots

  • Merci pour cet article très intéressant, ce livre va probablement faire partie de ma bibliothèque.
    C’est vrai que souvent nous passons à côté de jolies choses à côté de chez nous
    Corinne

    • Le voyage autour de chez soi est une forme de voyage qui semble avoir été pas mal négligée ces dernières années… A tord, ce livre nous le met bien en lumière ! Je ne peux parler que pour moi mais je ne regrette pas de l’avoir dans ma bibliothèque ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.