Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part – Sabrina Philippe

Tu verras les âmes se retrouvent toujours quelque part - chronique de lecture

Ce roman, j’ai longtemps hésité à t’en parler. C’est TELLEMENT rare d’ouvrir un livre qui semble avoir été écrit pour toi, avec en plus une histoire bien atypique et complexe. Et pourtant, c’est bien ce que représente Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part.
Par contre, ce livre n’acceptera aucune demi-mesure : on aime ou on déteste.

tu verras les âmes se retrouvent toujours quelque part - Sabrina Philippe- avis lecteur

De quoi parle Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

Elle est encore jeune, un peu connue, mais déjà lasse. Elle parle d’amour sur les plateaux de télévision, donne des conseils éclairés, mais peine à trouver du sens à sa propre histoire. Ses pas la guident malgré elle vers l’île Saint-Louis près de laquelle elle a emménagé après une rupture difficile. Dans un café de l’île, où elle a pris l’habitude de commencer ses journées, elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vision du monde, de l’amour, et qui changera sa vie à jamais. Elle a les cheveux blancs et les yeux clairs. Elle était journaliste. Elle a cherché l’amour dans les bras d’hommes qui l’ont plus ou moins aimée, jusqu’à ce que l’évidence d’une rencontre éclipse toutes les autres. Dans un café de l’île Saint-Louis, elle est venue trouver la jeune femme qui parle d’amour pour qu’elle lui transmette son secret. Lui a des boucles brunes et un regard noir. Il habite le même présent qu’elle, mais il se souvient de temps anciens où ils se sont déjà rencontrés. Leur amour est au-delà de l’amour car elle et lui sont âmes sœurs. Ils se sont retrouvés dans ce café de l’île Saint-Louis, mais ils devront attendre encore…

Il y a des personnes qui nous touchent plus en une fraction de seconde, en quelques heures, en un sourire que d’autres ne nous toucheront jamais en une vie.
Il y a ceux que l’on reconnaît d’un regard, et ceux que l’on apprend à connaître.
Mais certains d’entre eux ont vécu une histoire d’amour si extraordinaire, si forte, qu’ils restent dans l’incompréhension des sentiments qui les animent. Quand cette histoire prend fin, les souvenirs persistent, s’éternisent, se ravivent sans cesse. Parfois ils se croient fous.

 

Mon avis sur  Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

Le schéma narratif est assez classique : une personne raconte à une autre sa vie et les expériences qui la ponctuent. Pas de surprise particulière si ce n’est la fin de ce récit ! Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on ne s’attend pas du tout à cette chute !

Ce qui est remarquable dans ce roman, c’est le fond. Pour qui ne connaît pas pareil amour, en dehors des codes, en dehors de toute logique rationnelle, incontrôlable, aliénant aussi, cette histoire paraîtra certainement plate et extrêmement longue. Il est possible qu’il soit difficile de comprendre l’inertie de la protagoniste principale, son attente apparemment inutile, ses espoirs alimentés d’aucune certitude formelle. Pourquoi ne se prend-elle pas en main, ne se respecte-t-elle pas davantage en refusant et tournant définitivement le dos à cet homme dont le comportement est somme toute bien égoïste ?

Parce que les apparences sont trompeuses et que parfois il arrive que l’on masque la vérité des sentiments que l’on ressent. C’est le cas de cet homme, en lutte perpétuelle avec lui-même, ses pensées et son cœur. Elle l’a bien compris mais elle ne peut rien faire pour qu’il arrête de fuir. Peut-être a-t-il d’ailleurs une bonne raison qu’elle ignore ?

En lisant cette histoire d’amour, il faut bien garder en tête qu’il n’y a rien de conventionnel dans ce lien amoureux et que le spirituel tient une grande place : on parle d’âmes-sœurs. Certaines personnes sont totalement réfractaires à ce genre d’argument et passeront à côté de la vraie raison de cette rencontre : l’évolution de l’âme vers un objectif plus noble.
Par contre, ce récit nous ouvre les yeux sur la difficulté et la souffrance de ce lien indestructible, qu’il soit attendu ou non. Dans la vision populaire, les âmes-sœurs représentent le romantisme absolu, l’amour pur, limpide, apaisé, évident. La blague. Il s’agit plutôt d’une intense souffrance de part et d’autre. Avant (peut-être) de s’aimer paisiblement, ces âmes ont signé pour en baver ! Souvent des décennies en plus !
On y croit ou non. On le vit une fois dans sa vie ou non. Ce livre n’est pas destiné à plaire à tous, mais à parler à ceux qui se sentent concernés. Pour ceux-là c’est un boomerang dans les dents.

Comme toujours, nos conversations étaient sans fin. Dès que j’étais en sa présence, tout mon être semblait développer des facultés infinies. Ma pensée se démultipliait, mes perceptions sensorielles également. Odeurs, sons, images prenaient une ampleur nouvelle. J’eus pour la première fois le sentiment qu’il était ma moitié manquante, sans vraiment comprendre cette perception.

 

Au final ? Les âmes se retrouvent quelque part dans un endroit qu’on aime bien ? 

Oui, dans le cœur par exemple. J’ai adoré ce roman, j’ai le sentiment qu’il a allumé une petite lumière, une petite flamme à l’intérieur de moi. Je comprends mieux certaines choses à la lecture de ce récit, de cette folle aventure qu’est l’amour inconditionnel pour une autre personne. Sabrina Philippe nous livre là un condensé de témoignages de personnes (dont le sien) qui se pensaient folles pathologiques alors qu’elles ont simplement reçu ce cadeau incroyable et empoisonné qui dépasse toutes les études psychologiques : l’amour inconditionnel d’une âme sœur.
Dans ce roman, on y voyage comme on voyage en Inde : sans aucune demi-mesure. Ceux qui sont sensibles à ce sujet adoreront, ceux qui ont l’esprit très cartésien et le cœur vibrant à un rythme traditionnel détesteront.

– Oui j’ai aimé de cet amour-là et j’aime encore. J’aimerai jusqu’à mon dernier souffle, car il ne peut en être autrement, ici ou ailleurs.

 

Ma note : 20 /20

 

Clique ici pour acheter « Tu verras les âmes se retrouvent toujours quelque part » !

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.