Demain j’arrête – la BD d’après le roman de Gilles Legardinier

BD féminine avis lectrice Demain j'arrête - Gilles Legardinier

En 2011, j’avais lu le roman Demain j’arrête ! dont est tiré cette BD. Ce livre avait été un énorme coup de cœur dont je me souviens encore avec émotion ! Emprunté à la bibliothèque, je me suis empressée d’aller l’acheter ensuite dans le commerce pour pouvoir le conserver au creux de mes étagères ! Quand les éditions Michel Lafon ont proposé il y a quelques semaines de tester l’adaptation BD, j’ai évidemment été la première à répondre par l’affirmative !

Avis lecteur sur BD Demain j'arrête adaptée du roman de Gilles Legardinier

De quoi parle Demain j’arrête ?

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Demain j'arrête - Gilles Legardinier - BD filles
Des illustrations qui rappellent un peu celles de Margaux Motin

 

Mon avis sur Demain j’arrête ?

Je n’étais pas retournée lire les critiques du roman. 8 ans plus tard, je l’ai fait après avoir lu la BD. Waouh, que les gens sont mauvais ! Ce récit a rencontré le succès et comme tout ce qui réussit, cela charrie son lot de gens frustrés, envieux, en colère contre le monde entier et qui ont besoin de se défouler en commentaires.
Pour ma part, je ne suis pas du tout d’accord avec ce qu’ils racontent !

  • L’héroïne est stupide ;

L’héroïne est surtout naïve, drôle comme une Bridget Jones, pleine de bons sentiments et spontanée. Mais certainement pas stupide. Enfin, comme elle quitte son job plutôt bien vu de conseillère bancaire pour celui de vendeuse en boulangerie, beaucoup doivent penser qu’elle l’est. Moi qui passe par là, je la trouve extrêmement courageuse. Na.

  • C’est complètement tiré par les cheveux et pas représentatif de la réalité ;

Ils disent ça parce qu’ils ne connaissent pas ma vie ces gens ! Quiproquos, maladresses, coups de foudre, attachements improbables et autres défis immatures font pleinement partie de mon existence ! Donc si si, l’aspect loufoque et farfelu peut complètement faire partie d’une réalité, simplement ce n’est pas la leur !

  • La fin est décevante ;

Pour être honnête, je ne me souviens plus de la fin du roman mais pour ce qui est de la BD, on ne peut pas lui reprocher d’être prévisible car la fin est originale. On ne s’y attend pas ! Pour le coup, c’est là que l’on peut commencer à se poser la question du réalisme de la chose car ça relève un peu d’un épisode du manga Cat’s eyes ! Personnellement, j’ai choisi de fermer les yeux sur ce chapitre puisque après tout, je ne lis pas un documentaire mais de la chick-lit. Faisons semblant d’y croire un peu !

  • Ce n’est pas drôle ;

Si tu es lecteur habituel de ce blog, fais-moi confiance, tu vas rire. Enfin, en tout cas, moi j’ai ri. Beaucoup. Mes abdos aussi, je ne me souvenais plus que j’en avais autant d’ailleurs. J’ai aussi un peu pleuré parce qu’il y a des passages émouvants au milieu de ceux comiques.

Voilà pour mon avis. Je fais un peu la peau littéraire aux rabats-joie même si au final tout est simplement une question de goûts. En ce qui me concerne, dans notre monde si gris, j’adhère à ces teintes de rose pour mes lectures…

 

« Quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait dans votre vie ? »
Voilà ce que l’on nous demande dans le livre. Bonne question. Je vais y répondre pour moi et je vous laisse répondre pour vous dans les commentaires !
Le truc le plus stupide que j’ai fait dans ma vie (réponse ultra-spontanée) c’est de laisser un homme me faire croire que sans lui je n’étais rien et que mes compétences ne valaient rien. J’ai mis 3 ans à réaliser qu’il avait tort et à le quitter. Cette année-là j’ai vécu une des années de ma meilleure vie et je n’ai jamais eu aucun regret. Se prendre pour le nombril du monde c’est prendre le risque d’être confondu avec un anus. C’était la conclusion que cette relation m’a apportée. ^^

 

Au final ? On arrête ou on continue ?

Évidemment, on continue ! J’aime toujours autant cette histoire comique et pleine de bons sentiments. Je crois que je serais tout à fait capable d’aller voir l’adaptation cinématographique si elle sort un jour en salles, c’est pour dire !
En tout cas, une chose est certaine : cette histoire reste une valeur sûre et je l’offre encore régulièrement comme cadeau aux personnes qui me sont chères et qui ont encore cette chance de pouvoir la découvrir !

 

Ma note : 19 / 20

 

Clique ici pour acheter « Demain j’arrête » !

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.