Et que nos âmes reviennent – Sabrina Philippe

Chronique Et que nos âmes reviennent de Sabrina Philippe

J’avoue que je ne me serais pas du tout arrêtée sur Et que nos âmes reviennent et que je l’aurais encore moins acheté si les éditions Flammarion n’étaient pas venues me le proposer en service de presse. J’ai d’ailleurs commencé par refuser car je n’étais pas très emballée par le résumé et j’avais peur que ce roman vienne réveiller des blessures psychologiques en cours de cicatrisation. Flammarion a insisté, j’ai décidé de leur faire confiance. A tort ou à raison ?

 

Chronique lecture Et que nos âmes reviennent de Sabrina Philippe

De quoi parle Et que nos âmes reviennent

Et si toutes nos rencontres avaient un sens caché? Même les plus malheureuses…
Et si nous avions plusieurs vies?
Et si nos rêves nous guidaient parfois sur les chemins de notre existence?
Et si la perte d’un être cher pouvait nous permettre de nous transformer?
Et si l’ombre et la lumière étaient indissociables, à l’intérieur de nous comme à l’extérieur?
Et si une nouvelle ère était en marche?
Et si l’espoir était au bout du chemin?

Mon avis sur Et que nos âmes reviennent

J’ai eu un peu de mal à comprendre le début de l’histoire. Qui étaient les personnages (d’ailleurs je me demande toujours comment s’appelle la narratrice principale car elle n’est jamais nommée) ? A ce questionnement se rajoutait celui de la compréhension des feed-backs dans la vie du personnage qui parle en « je » : à quel moment de sa vie se situe-t-on à chaque nouveau chapitre ?
Et histoire de nous compliquer encore un peu plus la tâche, l’auteur rajoute le récit de vie d’un autre personnage féminin qui évolue à une époque différente…
Il faut plusieurs chapitres pour prendre le rythme ! Mais on y arrive ! Et une fois que c’est fait, la lecture va très vite : on n’a pas vraiment envie de lâcher le livre et on a envie de comprendre les liens que tissent les personnages entre eux.

La relation principale entre « lui » et « elle » est celle d’une perversion narcissique. On ressent l’oppression qui s’installe petit à petit au sein du couple pour en arriver à l’enfermement psychologique et physique. Je déconseille cette lecture pour les personnes qui ont connu récemment ce genre de relation et pour qui la blessure est encore à vif.
Par contre, j’ai trouvé intéressante la raison de cette relation perverse. Elle est très originale et sort totalement de nos horizons d’attente en la matière ! Il est juste dommage, je trouve, que cette raison ne soit pas plus fouillée et que l’histoire initiale se termine en eau de boudin. Le roman lui-même, soutenu par cette raison, est donc obligé de se s’achever également en eau de boudin… Bon, je conçois que sur ce coup-là tu aies un peu de mal à me suivre, dur dur de t’en dire davantage sans spoiler la force de frappe de ce récit !
Je vais donc juste te donner des mots-clés : âmes-sœurs / relation toxique.

Mis-à-part ça, le livre se lit très bien grâce à une écriture simple et fluide. On va à l’essentiel et on ne se perd pas dans des descriptions qui n’apporteraient rien. Je n’ai juste pas compris le classement de ce livre dans la catégorie « développement personnel » en plus de celle de la « psychologie » ? Si je lis ce genre de chose en guise de développement personnel, je crois que tu me retrouves pendue par le petit orteil dans ma baignoire… Je n’ai pas eu le sentiment d’en ressortir grandie avec des licornes qui distribuaient des paillettes dans mon esprit torturé.

Au final ? Nos âmes auraient-elles envie de revenir lire ce livre ?

Si j’ai été happée par la première moitié du récit, j’ai eu beaucoup plus de mal avec sa fin. Elle m’a déçue, et, d’ailleurs, je chronique ce roman deux jours après la fin de ma lecture et j’ai quasiment tout occulté de comment se termine le roman ! Pourtant, un roman qui marque une âme est bien un roman qui laisse une mâchoire béante au moment du point final… Je suis navrée que cette élongation mandibulaire n’ait pas eu lieu, malheureusement, mais pour autant, je ne regrette pas ma lecture puisque le livre a été terminé en un temps quasi record pour moi actuellement, à savoir en 3 jours à peine !

 

Ma note : 14 / 20

 

Je remercie les éditions Flammarion pour la confiance qu’elles m’ont accordée pour cette lecture en dépit des réserves émises ! 

Clique ici pour acheter « Et que nos âmes reviennent… » !

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.