L’Antarctique le rêve d’une vie – Mike Horn

L'Antarctique, le rêve d'une vie de Mike Horn- XO éditions

Avec L’Antarctique le rêve d’une vie, voilà un nouveau Mike Horn pour orner nos étagères à la maison et un nouveau roman pour alimenter notre bibliographie du voyageur grâce au service de presse de XO Éditions ! 
Et le fan incontesté de Mike Horn dans notre couple, c’est Flo, alors c’est lui qui va te parler de cette lecture, forcément !

L'Antarctique le rêve d'une vie de Mike Horn notre avis

De quoi parle L’Antarctique le rêve d’une vie ?

Traverser l’Antarctique, c’était mon rêve d’enfant. J’ai décidé d’affronter cette immensité blanche en empruntant un itinéraire jamais exploré, le plus long que l’on puisse envisager : 5100 km d’une trace presque rectiligne, avec, devant moi, la solitude, les champs de crevasses, les tempêtes de neige, les températures glaciales.
Cette traversée m’obligera, je le sais, à battre des records de vitesse pour ne pas être englouti par l’hiver. On me prédit l’enfer, une course contre la mort. Après trois semaines de bateau pour rejoindre le continent au milieu des icebergs, je plante fermement mes bâtons dans la glace, mes skis bien parallèles, un traîneau de 256 kg fixé aux épaules.
L’espace d’un instant, mon cœur se serre. Comme un début de vague à l’âme. Je repense alors à Cathy, ma femme, qui, avant de rejoindre les étoiles, m’avait soufflé : « Vis pour moi, Mike, vis pour nous deux. » Je ne me retournerai plus. Je regarderai devant. Armé de mon seul ski-kite et de mes mollets, je suis loin d’imaginer l’épreuve qui m’attend.

Mon avis sur  L’Antarctique le rêve d’une vie  ?

Mike Horn a encore « frappé ». On ne présente plus ce grand monsieur, ce grand aventurier.
Certains le connaissent désormais par l’émission télévisée « A l’état sauvage » et dernièrement par « Cap Horn ». Mais n’oublions pas qu’avant d’emmener des personnalités dans des treks remplis d’aventure (sous contrôle), Mike Horn est un aventurier solitaire.

Nous ne pouvons oublier l’immense travail de l’ombre réalisé par sa femme Cathy lors de son tour du monde par l’équateur (relaté dans Latitude Zéro). Son épouse, sa compagne, son amie, son amour et sa complice le regarde désormais de là-haut et semble lui donner une énergie hors du commun et veiller sur lui à merveille. Mike Horn est certes un roc, mais il reste humain et peut avoir des doutes.

Dans ce récit, Mike Horn nous raconte sa traversée de l’Antarctique, ce continent blanc hostile à la vie humaine. Mike rêve depuis petit de le traverser, lui qui vivait juste de l’autre côté de la mer, en Afrique du Sud. 5100 km en 57 jours avec un traîneau énorme, en ski-kite à un endroit où les faux-pas autorisés ne sont pas légions à combattre des températures qui nous sont pour quasiment tous inconnues, jamais vécues.

Au travers de cet exploit, Mike Horn nous livre dans ce récit plus que l’aventure : ses émotions ! C’est pour moi une grande différence avec Latitude Zéro qui était, lui, porté plus sur la description du voyage que sur les émotions de l’aventurier. On retrouve à travers ses sentiments tout l’amour qu’il porte à sa défunte épouse et un hommage sans pareille mesure, comme en témoignent tous les chapitres qui commencent par  « Vis pour moi, Mike, vis pour nous deux ».

Au final ? Un rêve potentiellement pour nous aussi ?

Mike Horn nous fait vivre à travers ce récit une aventure hors du commun et nous partage ses émotions tout au long de la traversée allant du doute au bonheur. Le texte est beaucoup plus travaillé que dans Latitude Zéro rendant la lecture plus fluide et donc plus agréable. Si tu aimes l’aventure, les exploits, le fait de se surpasser, tu ne pourras qu’accrocher avec ce roman. On trouve à travers Mike Horn un homme, un roc, un émotif, un explorateur des temps modernes.

Ma note : 18 / 20

 

Clique ici pour acheter « L’Antarctique, le rêve d’une vie » !

Vos petits mots

  • Cela fait un moment que je pense à lire les livres de Mike Horn mais j’avais peur que cela me plaise pas. Je vais voir si je le trouve à la bibliothèque dans quelques temps (après avoir fini mon énorme pile de livres a lire!)

    • Celui-ci, « L’Antarctique, le rêve d’une vie », fait l’unanimité contrairement aux précédents qui pouvaient être un peu lourds d’un point de vue rédactionnel ! J’espère que ta bibliothèque est à jour des nouveautés, ici j’attends toujours beaucoup trop longtemps pour ma patience et je finis par craquer en librairie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.