Avec des Si et des Peut-être – Carène Ponte

chronique-avec-des-si-et-des-peut-être-Carène-Ponte

Avec des Si et des Peut-être est le troisième roman de Carène Ponte. Ses deux premiers ont déjà attiré ma curiosité et ils sont en train de faire un élevage de moutons (de poussière) avec ma dizaine d’autres attendant mon œil ! Pourquoi avoir commencé par celui-là qui vient à peine de sortir et pas un autre ? Je n’en ai aucune idée mais ce dont je suis sûre, c’est que je regrette de ne pas l’avoir fait avant !

avis-sur-avec-des-si-des-peut-être-carène-ponte

De quoi parle Avec des Si et des Peut-être ?

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Mon avis sur Avec des Si et des Peut-être ?

Je ne suis pas sûre de me souvenir dans quelques mois de la richesse du récit et des diverses péripéties mais je suis absolument certaine de me souvenir combien j’ai ri lors de cette lecture ! S’il n’y avait qu’une seule raison à te donner pour ouvrir ce roman, c’est celle-là : le style de Carène Ponte est hilarant ! Ses expressions employées semblent sorties d’un autre monde et ça fonctionne ! Bon, on ne va pas se mentir, ça se rapproche de mon humour des bas-fonds tumultueux donc forcément, j’ai accroché comme une moule à son rocher en pleine procédure de divorce !
Et puis, comme Maxine, je suis en découverte totale (et forcée) de tout ce qui touche au bio, à la nourriture alternative avec des graines et des laits qui proviennent de trucs dont j’ignorais qu’on pouvait tirer du lait !

Mais je n’ai pas que ri. J’ai aussi pleuré. A chaudes larmes même. Parler d’une grand-mère disparue, ça ouvre les vannes lacrymales… Sans parler des liens forts et basés sur la confiance tissés au sein d’une fratrie ou avec des amis. Carène Ponte nous redonne foi en l’être humain avec un positivisme qui motive.

En tout cas, j’ai beaucoup aimé le personnage de Maxine que j’ai trouvé très célibattante, équilibrée dans sa vie professionnelle et relationnelle, pas excessivement en attente de son prince au cheval blanc comme dans tant de romans qui ne tournent qu’autour de ça, pas parfaite non plus avec ses doutes et son petit manque de confiance en elle. Une fille qu’on intégrerait avec plaisir dans sa bande de copines !
J’ai aimé m’interroger avec elle et sur un ton frais sur les choix de vie que l’on fait tous : les réfléchis ou les imprévus, les prémédités ou les subis, les solitaires ou les partagés, les assumés ou les inavoués… Et si je n’avais pas fait ça ou au contraire si je l’avais tenté, que serait ma vie aujourd’hui ? Bonne question. Mais est-elle franchement utile et va-t-elle changer quelque chose ? Non. A moins que…

Au final ?

SI je n’avais pas lu ce roman, PEUT-ÊTRE que je serais passée à côté de mon coup de cœur estival !

Oui, je vais employer ce mot fort de coup de cœur. Ce n’est pas un roman qui changera la face du monde et qui m’aura fait des nœuds aux neurones mais pour autant, j’ai passé un excellent moment de lecture estivale, à rigoler et à me détendre devant les déboires de Maxine. Parfaitement ce que j’attends d’un roman feel-good à s’envoyer face à un thé glacé en terrasse ou ce qu’on attend dans des moments-coups de mou !
Et maintenant je file lire les autres livres de la plume simple et addictive de cet auteur !

Ma note : 19 / 20

 

Cette lecture (choisie par mes soins) est le fruit d’un partenariat avec les éditions Michel Lafon que je remercie pour m’avoir permis de commencer si bien mes vacances littéraires !

 

Clique ici pour acheter « Avec des Si et des Peut-être » !

Tags from the story
, ,

Vos petits mots

  • Merci pour ce chouette partage. Tu m’as donné envie de découvrir ce livre. Je n’ai jamais lu ce genre de bouquins où vraiment je me suis poiler comme une dinde alors je me dis pourquoi pas tenter l’expérience?

    • Roooooh, c’est vrai ? Tu n’as pas lu « Demain, j’arrête ! » de Gilles Legardinier ?? Bon, je pense que ça marche encore mieux si on est célibataire, un peu dans la même situation que le personnage, mais j’ai trouvé celui-ci excellent aussi !
      Tente l’expérience oui ! Au pire, si tu n’aimes pas, tu pourras quand même dire que tu as essayé !

  • J’ai été pas mal déçue par « Un merci de trop » de Carène Ponte : pas sensationnel et surtout pas mal de fautes … Même si des titres me tentaient je m’étais dit que ça s’arrêterait là, et avec ton retour sur ce livre, je vais finalement changer d’avis !

    • Ah mince alors ! Peut-être s’est-elle améliorée avec le temps ? Je t’avoue que je ne peux pas te dire encore car je viens à peine de mettre « Un merci de trop » dans ma liseuse, mais je ne sais pas vraiment quand je le lirai !!
      En tout cas, j’ai beaucoup aimé ce titre chroniqué ici qui, même s’il reste très prévisible, permet de passer un moment tranquille, à sourire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.