HAUTE-GARONNE : Escapade à Saint-Bertrand de Comminges et ses environs

charme-village-saint-bertrand-comminges-haute-garonne-occitanie

Elle sort d’où cette escapade à cheval sur deux départements du sud-ouest que sont la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées ?
Il y a trois mois, Corinne a participé à un concours sur le site de Wonderbox, pour devenir testeur de rêves. Tout un programme n’est-ce pas ?
Il faut que l’on te dise qu’on ne gagne JAMAIS aux concours. On a même des anecdotes en or massif à raconter en ce qui concerne les lotos et les tombolas, par exemple. Des maffrés hors compétition !
Sauf que là, eh bien on a gagné !! Jean-Claude Dusse, ce gourou, le disait bien : « sur un malentendu, ça peut marcher ! »
On a attendu un long… un très long… moment notre proposition d’expérience. C’est qu’on était impatients de savoir et l’échelle du temps s’est un peu étirée sous cette impatience !  La première qui est arrivée dans la boîte de réception était vraiment drôle : Corinne devait tester un parcours ninja au nord de Toulouse !! La caméra sportive et les zygomatiques étaient prêts pour immortaliser ces quelques heures qui promettaient de bons dossiers honteux ! Malheureusement, elle a des genoux en carton à cause du rythme imposé par Flo lors des randos (Mike Horn sors de ce corps) et elle a dû décliner la proposition suite à un avis médical.

Alors Wonderbox a opéré un virage à 180° et l’a faite passer de ninja de la city à mémé Germaine de la country : exit la ville, nous partons dans le fin fond de la campagne du 65 (les Hautes-Pyrénées), à Capvern !

mission-chateau-barbe-wonderbox

Saint-Bertrand de Comminges (Haute-Garonne)

Ce village fait partie des grands sites de la région Midi-Pyrénées. On en entend parler depuis longtemps mais comme il est tout de même situé à 110 km au sud de Toulouse, on n’a pas très souvent l’opportunité d’aller ramasser des jonquilles dans le coin, tu vois… Qu’à cela ne tienne, cette fois on a l’occasion qui fait les fanfarons puisque Wonderbox nous envoie à 30min de là !
On aurait juste aimé que la météo soit un peu de la partie pour te révéler tout le potentiel de charme que ce village semble posséder ! Et en plus on est en hiver, donc l’activité avoisine celle d’un bulot confiné…
Allez, haut les cœurs, tu vas voir, c’est quand même chouette !

Le village

On le découvre en arrivant par Valcabrère, le petit village voisin. On aime bien avoir une vue d’ensemble d’un village perché entre ciel et terre avant de partir à sa conquête ! (On était peut-être des Sarrasins dans une autre vie ?)
Et le panorama depuis la petite basilique de Saint-Just-de-Valcabrère, perdue toute seule au milieu des prés, la pauvrette, vaut clairement un petit arrêt !

basilique-saint-just-valcabrere-haute-garonne

spot-photo-sur-saint-bertrand-comminges-haute-garonne
Ça fait très paysage de Game of Thrones avec cette luminosité, tu ne trouves pas ?

On a essayé de la visiter, cette basilique, mais l’entrée était payante et quitte à débourser un peu d’argent, on préférait avoir le soleil pour faire des jolies photos. Ce n’est que partie remise, on a une excuse pour revenir !

Nous reprenons donc la route en direction de Lugdunum-Convenae. Kesako ? Eh bien tout simplement le petit nom romain de notre Saint-Bertrand de Comminges ! La cité antique ne se situe pas sur la colline mais à son pied. On y trouve plusieurs vestiges gallo-romains comme tu le constateras très rapidement : le centre de l’ancienne place, les thermes, le forum, et un peu plus haut et plus caché, le théâtre.

ruines-romaines-saint-bertrand-comminges-sud-ouest-occitanie

Bon, il va maintenant être temps de te présenter le village en lui-même, Monsieur Bertrand.
Monsieur Bertrand est vieux. Très vieux. Plus vieux que papi Jeannot dans les yeux de ton gamin… Il faut dire que c’est une ancienne cité romaine qui date du Ier siècle avant J.-C !! Tu te rends compte ? Nous, pas vraiment. C’est vraiment très vieux ! Mais on le trouve plutôt bien conservé pour son âge ! Les remparts et les postes de guet ne faiblissent pas.
Il faut dire qu’en ayant une vue aussi magnifique sur les montagnes environnantes, ça aide à la conservation !

On se gare sur un parking déserté, même des habitants semble-t-il. Tant mieux, on adore le calme pour nos premières visites (mais c’est souvent du luxe dans les jolis endroits) !
On entre ensuite dans l’ancienne cité médiévale par l’une de ses trois portes et on déambule dans la rue principale désertée. Même le commerce de parapluies est fermé alors qu’avec ce temps, il y aurait de quoi faire presque fortune !
La crêperie à la façade remplie de piments (original) nous appelle mais nous lui tournons le dos : le Papa Noël nous a offert une volonté cette année !

Le village est tout petit avec ses 250 habitants et moins charmant que d’autres villages du sud-ouest (comme Rieux-Volvestre) à cause de ses murs d’origine recouverts de crépi, mais quelques petits détails savent nous charmer : quelques maisons à colombages apparents du XVème et XVIème siècles et dans un état de conservation quasi parfait (ne pas manquer de s’arrêter devant la Poste, aka la maison Bridaut), la mignonne maison du forgeron (qui revenait de la chasse ce jour-là), les fortifications qui offrent un superbe panorama sur la campagne environnante et les contreforts pyrénéens.

charme-maisons-colombages-saint-bertrand-comminges-haute-garonne-occitanie

visite-insolite-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

photo-saint-bertrand-comminges-haute-garonne-occitanie

On te conseille de ne pas bouder un passage par l’office de tourisme et centre culturel des Olivetains. C’est un ancien couvent remis au goût du jour : il te fait visiter virtuellement les environs à une borne numérique (ou sur des fascicules pour les puristes), te propose une boutique de produits locaux, ainsi que des expositions temporaires.

olivetains-saint-bertrand-comminges-haute-garonne-occitanie

Petit tour du village en photos :

point-vue-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

montagnes-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

porte-fortifiée-saint-bertrand-comminges-cité-médiévale-haute-garonne

La cathédrale Sainte-Marie

C’est LE monument-phare à ne pas louper. Ou plutôt le monument-forteresse, si on se fie à son architecture !
Bon, si tu le rates, on ne peut que te conseiller d’aller consulter d’urgence un ophtalmo car on ne voit que lui à des kilomètres à la ronde !

saint-bertrand-comminges-clocher-insolite

cathédrale-pyrénées-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO au titre des « chemins de Saint-Jacques de Compostelle ».
L’architecture de la « cathédrale des Pyrénées » est à la croisée de trois influences : romane du XIIème siècle comme en témoignent l’entrée, la tour carrée du clocher et le cloître, gothique du XVème siècle, et enfin Renaissance au XVIème et XVIIème siècles avec les vitraux, le buffet d’orgues, la clôture et les stalles en bois.

cité-episcopale-saint-bertrand-comminges-pas-manquer-haute-garonne
Vois-tu les amoureux ?

On a visité la cathédrale au pas de course car on a débarqué 15min avant la fermeture ! Ça ferme sacrément tôt l’hiver, attention à ne pas te faire avoir !
En tout cas, Corinne qui n’est pas du tout fan d’églises en a eu la chique coupée pendant un bon moment. Celle-ci est particulièrement magnifique ! On aurait adoré monter dans la tour-clocher mais l’accès n’était pas autorisé. Pourtant, quelle vue incroyable on doit avoir de là-haut !
Le cloître, comme suspendu dans les montagnes, est un endroit qu’il est difficile de quitter tant il est calme et apaisant… Il rejoint le cloître des Jacobins dans ces monuments à ne surtout pas rater en Haute-Garonne !

cloitre-incontournable-saint-bertrand-comminges-occitanie

grand-site-midi-pyrénées-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

cloitre-pas-manquer-saint-bertrand-comminges-haute-garonne
La nef n’en impose pas moins avec son bois sculpté d’infimes détails sous les hauts plafonds ornés de vitraux tout en finesse. Quant à l’orgue, c’est une réelle œuvre d’art d’orfèvrerie minutieuse !  On se sent insignifiant là-dedans. Insignifiant mais… raffiné !

insolite-intérieur-cathédrale-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

 

intérieur-cathedrale-pyrénées-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

insolite-nef-cathedrale-saint-bertrand-comminges-occitanie

immanquable-orgue-saint-bertrand-comminges-haute-garonne

INFORMATIONS PRATIQUES

Horaires d’ouverture :
Février – mars – avril – octobre :
de 10h à 12h et de 14h à 17h
Dimanche de 14h à 17h

Mai à septembre :
de 9h à 19h
Dimanche de 14h à 17h

Novembre à janvier :
de 10h à 12h et de 14h à 17h
Dimanche de 14h à 17h

Tarifs de visites

Visite libre, commentée, audioguide.
Réservation
visites groupes (15 personnes minimum) contacter les Olivetains.

Individuels :
Adultes 4€ ,
Scolaires et étudiants : 1,50 €

Groupes :
Adultes 3€,
Scolaires et étudiants : 1,50 €

 

Le Château Barbé à Capvern (Hautes-Pyrénées)

Suuuur la rouuuute…tada tadadam… (sifflote)

On n’arrive pas au château de manière organisée et directe, hein. Tu nous connais !
On commence d’abord par tenter de s’arrêter quelque part sans créer un accident qui va faire la une de La Dépêche et alimenter des ragots pour la semaine. C’est qu’on a repéré une lumière dingue, une fois le soleil à peine couché, sur le Pic du Midi alors que tout le reste est dans la semi-obscurité ! Seulement voilà, il y a des fils électriques pile-poil à l’endroit parfait, aucun décrochement pour s’arrêter sur le bas-côté et des voitures qui roulent en défrisant la limitation de vitesse.
On met un moment avant de trouver où arrêter la voiture pour finalement avoir : une moins bonne lumière, toujours des fils, pas le temps de planter le trépied ! (efficacité niveau zéro…)

route-saint-bertrand-comminges-vue-pic-midi
Tout ça pour ça ! On n’a même pas tenté de faire disparaître les fils électriques ! Raté pour raté… !

On reprend la route et là… nouvelle déconcentration ! Un panneau avec un village nommé Bizous ! Trop mimi-kiki ! Grosse envie de s’arrêter pour faire les andouilles, forcément ! Là aussi, ça retombe comme un soufflé : il fait nuit et ce serait plus dangereux que rigolo. Tant pis !

Le trajet de 30min depuis Saint-Bertrand de Comminges  s’est donc terminé au bout de 45min ! Quart d’heure toulousain oblige !
On a fait une arrivée digne de nous : en marche arrière ! On a loupé l’entrée ! Non mais quelle idée de mettre une route en ligne droite en plein milieu d’un bois, franchement ?

Pour la coolture générale :

Le petit détail qui fait la différence : savais-tu que le Château Barbé accueillait l’état-major de Napoléon III en 1850 ? Ça, c’est le coté pile officiel.  Le côté face bien plus croustillant qu’un croûton à l’ail c’est que ça aurait aussi été sa garçonnière au coquinou !

 

maison-hotes-chateau-barbe-architecture-sud-ouest-france

Le Château Barbé côté chambres d’hôtes

Il fait nuit, on a froid, on ne voit pas grand chose de l’architecture du lieu, on a envie d’une petite pause dans la chambre pour recharger les batteries. Le patron qui nous accueille semble l’avoir bien compris et c’est avec amabilité et un sourire qu’il nous emmène jusqu’à la chambre « arabesque » au premier étage. Pour ce faire, nous montons par l’escalier de la tourelle. Corinne n’a aucun mal à se mettre dans la peau de la princesse sitôt la première marche gravie !

Nous découvrons alors une chambre d’un standing que nous n’avons pas l’habitude de nous offrir en temps normal (ou alors à Bali où notre pouvoir d’achat n’a pas de « pouvoir » que le nom) ! C’est cosy, cocooning, avec en plus une cheminée d’ornement électrique dont on a du mal à détourner le regard. On se laisse volontiers charmer par l’illusion.

chambre-maison-hotes-chateau-barbe-sud-ouest-france

On monte le chauffage d’appoint (parce qu’au pied des Pyrénées, il fait plus froid que dans la plaine toulousaine et que de toute façon, on aime les températures tropicales), on sirote un petit thé qui complète l’effet chauffant et on se relaxe… C’est pas mal des fois de ne pas être une pile électrique ! Tiens, d’ailleurs on complèterait bien par l’espace détente annoncé sur le billet électronique !
Échec. Le jacuzzi  n’est accessible qu’aux beaux jours car il est dans le jardin… OK, on est un peu déçus. Le jacuzzi en hiver, c’est quand même super sympa !!
Mais c’est aussi l’heure de manger donc on va tester l’autre partie de cette maison d’hôtes pour se consoler.

excellent-accueil-chambres-hotes-chateau-barbe-hautes-pyrénées

logement-cosy-cocooning- chateau-barbe-proche pyrénées

Le Château Barbé côté restauration

Première impression : troooooop cooooooooool on nous a placés dans l’intimité de l’autre tourelle ! Notre table est donc dans une toute petite pièce ronde ouverte sur la grande salle par deux portes. Romantique !

Deuxième impression : on se pèèèèèèèèèèle ! Malgré le chauffage à bloc à nos pieds, la tourelle n’est pas vraiment isolée (côté obscur de la force du logement dans un château) et on a un peu les poils qui frétillent… Corinne a heureusement son pull en alpaga qui lui évite une hypothermie certaine et Flo serre les fesses en s’étoffant la fourrure naturelle par la pensée !

Heureusement, le service est rapide et efficace. Notre kir au coquelicot arrive rapidement et derrière lui les plats de notre menu :

avis-menu-repas-chateau-barbe-hautes-pyrénées

Le patron est aussi le cuisinier de la maison. Il a travaillé en hôtellerie et en cuisine pour les plus grands par le passé. Ça se sent. Le dressage est simple mais les saveurs sont bonnes. Corinne qui rêvait de champignons depuis des mois déguste avec une joie non dissimulée ceux de son accompagnement et directement en provenance du parc du château !

Au final ce Château Barbé ?

On a dormi comme des enclumes sautillant sur des musiques enjouées au pays des rêves ! Si tu cherches à éviter le bruit de la ville, tu es au bon endroit ! On n’a rien entendu du tout jusqu’à la sonnerie du réveil (et on s’en serait bien passés) !
On a été très touchés par la grande volonté de bien faire du patron, en homme-orchestre parfois un peu débordé…

En bref, on a passé un bon séjour. C’est rare de toute façon que l’on ne soit pas contents d’un hébergement. On est habitués à se contenter de peu.
Mais on ferait peut-être deux critiques qui risquent de se retrouver dans les avis des personnes habituées des gîtes de ce standing (et surtout à ce prix) :

  • On a eu vraiment froid dans les parties communes (restaurant quand on n’était pas proches de la cheminée, salle de réception des séminaires et d’autres événements…)
logement-insolite-chateau-barbe-sud-ouest-hautes-pyrénées
Du coup pas de partie de dames dans la jolie tourelle du premier étage et avec vue…
  • Le menu était peut-être un poil cher étant donné les produits utilisés avec des desserts qui ne semblaient pas faits maison. On l’estimait davantage à 20 – 25€ pour un dîner de week-end qu’à 30.  Idem pour la nuit en saison hivernale avec le jacuzzi fermé et aucune activité vraiment possible quand on est enfermés dedans à cause de la pluie… Le petit déjeuner était certes copieux, avec des viennoiseries fraîches, mais pour 90€ la nuit, on aurait apprécié d’avoir du jus d’orange frais et de la confiture maison par exemple !

    logement-chateau-barbe-avis-repas-hautes-pyrénées

On chipote exprès, hein. On se met dans la peau des personnes qui paieront leur séjour à ces tarifs-là…
Par contre l’été avec le grand parc, l’architecture particulière de l’établissement, le jacuzzi, le petit coin lecture cosy en extérieur (qu’on n’a pas pu prendre en photo à cause de la pluie), cette maison d’hôtes a plusieurs atouts indéniables et son prix sera justifié !

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : 931, chemin du Château Barbé 65130 CAPVERN
Contact : 06 32 71 69 86 ou contact@chateaubarbe.com
Site internet en cours de construction

A voir dans les environs : Saint-Bertrand de Comminges (of course), le centre thermal de Edenvik, l’abbaye d’Escaladieu, les grottes de Bettharam

Le Bilan du bilan !

On a plutôt optimisé ces 24h, non ?
On a apprécié cette escapade calme et ressourçante à deux pas de chez nous, avec la fatigue que les fêtes de fin d’année avaient laissé sur nos organismes ! On aurait juste surkiffé que la météo soit un peu de la partie tant pour les photos que pour l’hébergement au Château Barbé pour profiter du parc !

bilan-expérience-testeur-rêve-wonderbox

Corinne a été très déçue de ne pas remettre les pieds à Capvern ! Son premier passage dans le coin avait été impérissable : un village-fantôme avec uniquement des retraités en cure !
La clientèle du restaurant de la maison d’hôtes ne dénotait toutefois pas avec le préjugé concernant la population du coin ! Ne t’attends donc pas à cluber comme un fou dans ce secteur !

Pour mieux se repérer :

 

Toi aussi tu as envie de visiter un grand site de Midi-Pyrénées ? Épingle cet article sur Pinterest !

visiter-saint-bertrand-comminges-haute-garonne-occitanie

Vos petits mots

  • J’avais déjà noté Saint-Bertrand-de-Comminges mais là, avec ces photos de maisons à pans de bois, ce cloître et cette magnifique cathédrale, ça me donne encore plus envie 🙂
    Je ne connaissais pas la basilique Saint-Just, elle a l’air magnifique, je la note pour une future visite.
    Quelle belle surprise que cette invitation « testeur de rêves », moi ils m’ont toujours pas contacté, c’est pas faute d’essayer ^^
    Merci pour cette belle promenade 🙂 À bientôt pour de nouvelles aventures occitanes ^^

    • Tu connais Saint-Bertrand de Comminges ? Tu m’épates quand je vois que pas mal de personnes de notre propre département ne connaissent pas ! Le cloître est une petite merveille, c’est mon coup de cœur ! J’y aurais bien passé plus de temps mais on était un peu pressés…
      Pour Wonderbox, on est quand même un petit nombre à avoir été un peu « déçus » de ce qu’on nous proposait. Bien évidemment, on ne te propose pas de tester ce qui a le plus de succès sur leur site ! Mais l’expérience était intéressante humainement dans ce Château Barbé et puis même si notre propre choix ne se serait pas porté dessus, on a tout de même passé un bon moment !
      A bientôt en Occitanie ou ailleurs !

  • Je tenais vraiment à lire ton petit article concernant Wonderbox! Vu que j’ai moi même participer à cette expérience! EN tout cas je dois dire que j’ai beaucoup aimé Saint-Bertrand de Comminges. Très joli ça me plait bien si je passe par là bas je m’y arrêterais! Et après le petit village Bizous c’est vrai que c’est très KIKI!!!! Oui j’ai aimé que tu parles de moi ahaha !! Sinon parlons de ce château, que je trouve d’extérieur superbe … dommage pour le Jaccuzi j’ai aussi eu le même problème dans les Hautes Pyrénées .. Jaccuzi sur la terrasse mais il ne le faisait pas fonctionner l’hiver SNIF! Je pense qu’il devrait tous revoir ce détail, on veut du JACCUZI L’HIVER BORDEL hihi sinon merci pour tes petits détails qu’ils soit positifs ou négatifs, ils restent vrais et ça ça fait du bien d’en lire ! DU VRAI!!!!!

    • Kiki, célèbre « occitane », même dans le Comminges !
      On aurait bien montré plus d’extérieurs pour le Château Barbé qui est effectivement superbe, mais avec la pluie, il y avait bien trop de boue et ce n’était pas praticable ! Pour ce qui est du jacuzzi, c’est vrai qu’on a moins envie de s’y plonger l’été quand il fait 30° en extérieur, c’est l’hiver que notre moral en a besoin !
      On met un point d’honneur à toujours dire la vérité. Mais on insiste bien aussi sur le côté humain et l’envie de profondément bien faire du propriétaire qui se démène tant et plus pour faire de sa maison d’hôtes un endroit où chacun s’y sentira bien.

  • Super chouette comme balade testeuse de rêves !Peut-être pas un programme ninja, mais tes photos d’abbaye donnent envie ! La photo Game of Thrones est un chef d’œuvre !!! Merci pour ton avis éclairé que ce soit sur les points positifs comme négatifs, ça me donne envie d’aller m’y peler les miches un de ces jours !!

    • On s’est arrangés un peu le programme, hein, on n’avait que la nuit à tester en vrai ! Mais comme on ne sait pas trop rester inactifs…
      Pour la photo, j’étais déçue quand j’ai trié les clichés : je la trouvais très (trop) sombre avec ce ciel gris et bas. Et puis finalement, ça crée une atmosphère particulière que j’aime bien !
      Bon, essaie quand même d’y aller au moins au printemps, c’est plus joli avec les premiers rayons de soleil et la campagne en fleurs !

  • Petit coin pas très loin de chez nous dont on a bien sûr déjà entendu parlé mais que nous n’avons jamais eu l’occasion de visiter. On l’avait presqu’oublié mais voilà que votre petite escapade nous remet ce village dans la liste des choses à faire. On attendra les beaux jours. Merci pour ça et merci d’avoir partagé votre ressenti sur la nuit passée. -Clémence

    • Il faut le remettre effectivement dans la liste car La Dépêche nous rappelle ce matin qu’il s’agit aussi d’un des Plus Beaux Villages de France ! On y reviendra également aux beaux jours pour voir les façades fleuries et quelques petits commerces ouverts mais on tenait à prendre nos photos du cloître et des places sans personne !

  • J’ai visité Saint-Bertrand de Comminges à l’époque où j’étais marié, c’est à dire hier, le souvenir que j’en ai gardé n’est pas aussi riche que cet album exceptionnel. Merci pour ce merveilleux spectacle.

    • Parfois on voit notre environnement au travers de notre humeur du moment… On n’est pas toujours enclins à voir les jolis détails. Dans un mauvais jour ou en étant pressée, j’aurais pu aussi passer à côté de ma visite ! Je ne vois qu’une seule solution : y retourner avec de nouveaux yeux ! En tout cas, merci pour le gentil commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *