Marche où la vie t’ensoleille – Juliette Allais

avis-marche-vis-ensoleille-juliette-allais

Marche où la vie t’ensoleille…Tu commences à me connaître ? Un joli titre, une jolie couverture tendance avec des ballons de toutes les couleurs ? Ouiiiii, ça sent le craquage littéraire pour une première de couv’ ! Et tu as raison ! (bon, j’avais quand même lu le résumé en diagonale aussi, hein !)

marche-vie-ensoleille-roman-juliette-allais-developpement-personnel

De quoi parle Marche où la vie t’ensoleille ?

Elodie Garnier, la trentaine, est avocate dans un grand cabinet parisien. Fille d’un directeur d’école et d’une institutrice, elle est très exigeante avec elle-même et n’a de cesse que de vouloir se hisser à la hauteur de son patron, de sa famille et de ses amis pour ne décevoir personne. Le jour où elle se fiance avec Pierre-Laurent, grand, beau, rassurant, issu d’un milieu bourgeois, son avenir semble assuré. Seulement voilà, l’homme idéal manque de fantaisie et leur relation de passion. Un verre renversé sur leur moquette beige suffit à fêler le quotidien bien huilé, et voici que quelque chose en elle la pousse à rompre avec ce destin tout tracé… Le hasard conduit Elodie dans une librairie où elle découvre un mystérieux livre ancien dont la couverture l’intrigue. Une phrase accroche son regard : » Tout ce qui vous arrive a du sens… » Sa rencontre avec l’énigmatique M. Wolf, qui semble être le libraire, achève d’ouvrir grand devant Elodie les portes d’un monde nouveau où réenchanthérapie, tarot, pensée jungienne, astrologie, mythologie et yi king lui permettront de faire une lecture différente d’elle-même et de ce qui l’entoure. Elodie prendra progressivement conscience de la dimension vivante, symbolique, féminine, initiatique de la vie, et pourra enfin déposer son armure de femme soumise aux conditionnements familiaux, se désolidariser de son image de perfection construite sur des injonctions pour se rencontrer dans toute sa singularité.

Mon avis sur Marche où la vie t’ensoleille ?

SENS.
C’est le mot d’ordre du roman.
« Vous ne le savez peut-être pas mais tout ce qui vous arrive a du sens… »
Votre vie a-t-elle du sens ? Quel sens mettez-vous derrière vos choix ? Sont-ils dictés par votre cœur ou par votre raison ?
En gros ce roman te fait te poser des questions pertinentes sur tes décisions dans la vie. Est-ce que ce sont bien les tiennes ou celles de ton habitus ? Tes réactions sont-elles bien les tiennes ou celles que ton entourage voudrait que tu aies ? Intéressant… On s’identifie un peu à Elodie dans ces moments ! Car oui, forcément, toi aussi tu as agi comme la raison te le dictait et non par passion à m’en donné ! De mon côté un peu plus encore car j’ai été quasiment dans la même situation sentimentale qu’elle ! Mais je n’avais pas de guide du développement personnel pour me guider à cette époque !
Bref, j’ai adhéré à toute cette partie.

Par contre, le roman m’a un peu perdue quand il a commencé à parler astrologie et ésotérisme ! Bien qu’ayant l’esprit ouvert, j’ai beaucoup de mal à adhérer à ces pratiques. J’ai donc lu plus rapidement ces passages.

Parfois, j’ai pu trouver Elodie un peu nouillette de dire Amen à son Pierre-Laurent quand il avait un comportement de parfait goujat. Et puis je me suis souvenue que par amour, j’ai aussi été cette nouillette-là.
J’ai également trouvé les ficelles un peu grosses lors des moments de pétages de plombs d’Elodie. Et puis je me suis souvenue des miens ! Ça n’était pas plus glorieux !
OK, finalement, si on le prend correctement, ce livre est un peu un livre-miroir dont vous êtes le héros ! Mais il faut être honnête avec soi-même et ne pas tenter d’enjoliver sa vie pour vraiment apprécier le récit ! Et ça, ce n’est pas toujours évident…

En tout cas, j’espère tomber un jour sur un Manuel de Réenchantement moi aussi ! Le concept a l’air bien chouette et je suis disposée à tester !

Au final ?

Un livre qui m’a laissée sceptique la bonne première trentaine de pages et qui sonnait creux pour au final être fini dans un souffle ! Si tu ne te mets pas la rate au court bouillon (mais qui utilise encore cette expression à part moi ?), tu passeras un agréable moment de lecture. Si tu cherches un psychologue sous forme de livre, j’ai meilleur ouvrage à te conseiller. Je l’ai pris comme une distraction plaisante de mon côté et j’ai passé un agréable moment pour cette première semaine de vacances !

Ma note : 14/20

Vos petits mots

    • C’est même un peu plus que développement personnel, c’est beaucoup ! Et il vaut mieux lire le roman en tant que tel qu’en tant que récit romancé afin de ne pas être déçu… Bonne future lecture alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *