HAUTE-GARONNE : Visiter Luchon et ses traditions en une journée !

visite-luchon-superbagnères

Un an et un poil de puce après la création du blog (on est le 24 juin), nous voici partis pour notre premier blogtrip, lors d’une journée à Luchon. Je ne te cache pas que c’est avec beaucoup d’appréhension. Je t’expliquerai pourquoi un peu plus tard. Je ne suis pas mécontente que Flo m’accompagne, avec sa mémoire des lieux et de la culture rarement défaillante (contrairement à moi, la femme-orchestre, qui sature parfois niveau concentration), ainsi qu’avec son réflex pour les photos de nuit et les photos en grand-angle. Si j’adore mon compact, j’en connais aussi les limites !

Bon alors, ça s’est passé comment ?

blogtrip-haute-garonne-luchon-hotes-garonne

Dans les coulisses de cette journée à Luchon

C’est là où j’ai été surprise ! L’ambiance était super ! J’ai déjà assisté à deux événements où seuls des blogueurs de toutes thématiques étaient mélangés et franchement… je m’y suis ennuyée comme les pierres couvertes de mousse trépassée ! Même ressenti pour Flo qui était aussi présent à l’un des deux. Tout semblait superficiel, les nouvelles connaissances tissées n’étaient que par intérêt et énormément de choses étaient basées sur le paraître. Pas du tout ma philosophie de la vie, même si tout est offert par l’organisme qui invite. Je suis restée dans mon coin après quelques tentatives de socialisation. Forcément,  cette fois, je partais avec quelques peurs au fond du palpitant. Ce qui m’a décidée ? Mon chauvinisme pour mon département ! Autant qu’il serve !

Les participants

Camille, Corinne et Fred, nos trois mousquetaires de choc et de charme (je leur laisse s’attribuer les rôles) du Comité départemental du tourisme de Haute-Garonne. Ce sont les organisateurs de cette belle journée de découverte, la journée #hotesgaronne (c’est le hashtag à suivre sur Instagram et Twitter pour trouver nos publications), celles des « ambassadeurs » de la Haute-Garonne. Ambassadeurs, j’aime bien ce mot. Il me fait penser à la pub Ferrerro Rocher avec les réceptions de l’ambassadeur, hihi, vive les références ! Jeunes, dynamiques, souriants, j’ai adoré faire leur connaissance, en tant que personnes, au-delà des professionnels qu’ils sont.

Ensuite les 12 ambassadeurs (vraiment trop chouette ce mot) : Edwige (blogueuse mode et lifestyle), Aurélie (blogueuse voyage), Célia (blogueuse voyage), Nicolas (rédac’ en chef du Petit Journal de Haute-Garonne), Camille (instagrameuse), Pierre-Alexandre (instagrameur), Peter (instagrameur), Rodney (instagrameur), Raphy (instagrameur), Antoine (instagrameur), Loïc (photographe) et… nous !

J’aime bien la diversité associées aux personnalités choisies. Tout le monde s’est mélangé et s’est bien entendu, pas de clans, mais des sourires partagés ! Et ça, c’est franchement appréciable, alors merci à tous pour cette chouette journée en votre compagnie !

polaroid-ambassadeurs-haute-garonne-luchon
Dans le bus avec Camille, Flo, moi et Raphy ! (de gauche à droite)

Le déroulement de la journée à Luchon

Au commencement, c’était la poule ou l’œuf ?

Pour nous, c’est clairement l’œuf ! Celui qui nous emmène du village, en bas, à la station de Superbagnères, en haut. La télécabine, quoi. En bas, il fait vraiment frais pour une première journée d’été, tout gris. Ça ne s’arrange pas du tout sur le temps de la montée où l’on se croirait dans une ambiance de film d’horreur avec les sapins dans la brume qui nous enveloppe peu à peu.
On choisit de se focaliser sur le positif : le panorama sur la vallée ! C’est Flo qui a en charge les photos. Ma maladresse n’a pas eu son mot à dire à 7m de haut !

Luchon Haute-Garonne les télécabines de Superbagnères

Luchon Haute-Garonne point de vue depuis la télécabine

La mer à la montagne

Si, si, ça existe ! Même si c’est rare. Ma dernière, fois, c’était à la Rhune, dans le Pays Basque, alors que je comptais admirer la côte basque. Grrrr. Mais là-bas, tu as 50% de chances de réussir ton coup seulement. Cette fois-ci, ça m’a davantage ravie car je ne m’y attendais pas du tout ! J’ai donc pu admirer ces nuages cotonneux qui caressaient le bas des montagnes verdoyantes du luchonnais. Ça aurait pu nous inspirer un poème. Mais non. Tu peux souffler.

Luchon Haute-Garonne en balade à Superbagnères

Que faire à Luchon en Haute-Garonne en été ?

Luchon Haute-Garonne activités sportives sur une journée

Quelles activités sportives pratiquer lors d'un séjour à Luchon en Haute-Garonne ?

On en profite pour faire un tour rapide de la station de ski de Superbagnères. C’est marrant comme ça ne ressemble pas du tout à la représentation qu’on s’en fait l’hiver. On a l’impression de découvrir un tout nouveau paysage, on ne se croit pas du tout au même endroit. D’autant que je les ai déjà dévalées, ces pistes. La constante, hiver comme été ? C’est beau. C’est facile avec la montagne, c’est toujours beau.

Quelles activités à la station Superbagnères de Luchon en Haute-Garonne ?

Que faire lors d'une journée à Superbagnères en été ? Luchon Haute-Garonne

Luchon Haute-Garonne où se loger ?

Luchon Haute-Garonne où randonner ?

Le vélo des feignants: le VTT à assistance électrique

Ça c’est ce que doit penser mon père, cycliste accompli. Pour moi, c’était le petit miracle à pignons de la journée ! Pour la première fois, je suis montée sur un VTT à assistance électrique grâce à François ! Sur l’immense parking presque abandonné en été (à part des camping-cars qui ont bien saisi l’intérêt), on s’entraîne. Et il vaut mieux ! Ceux qui comme moi n’ont pas l’habitude, écrasent la pédale pour anticiper l’effort que ça va demander. Sauf qu’avec ce fameux coup de pédale, on est déjà à l’autre bout du parking ! MAGIQUE ! Mais pourquoi il n’y a pas de vélo électrique dans Fantasia, dis ???

Découvrir Luchon en Haute-Garonne
Oh, je sens que cette fois je vais beaucoup moins couiner dans les côtes. Je le sens tellement bien que je suis pour une fois dans les premières de la file avec mon joli casque qui me transforme en petit pois ! On monte, on descend, tranquille, ça me demande autant d’effort que de faire la vaisselle au lave-vaisselle. Arrive ensuite le raidillon. Le test ultime.
Je prends un peu de vitesse sur le semblant de plat qui précède, je passe mes vitesses, et je joue avec la puissance électrique : à bloc ! J’ai expiré un peu plus fort que prévu mais j’y suis arrivée sans poser le pied à terre et sans transpirer ! Incroyable. Impensable. Floooooo, je veux çaaaaaa maintenant à Toulouseeeeeee !

Un week-end à Luchon en Haute-Garonne
Le meilleur grimpeur est là… Pression ! (Nicolas, du Petit Journal)
Luchon Haute-Garonne pratiquer le VTT à assistance électrique
Top à la vachette !

Luchon Haute-Garonne pratiquer le vélo électrique

A présent que je suis convaincue et prête à craquer mon PEL, on va quand même tester la descente. Et si d’habitude c’est ma partie préférée, en montagne, c’est aussi différent que le Yin l’est du Yang. Il faut gérer les cailloux : la glissade non contrôlée et non esthétique est vite arrivée. Il faut gérer la brume qui tombe : ça tombe tellement que je me crois presbyte de la myopie. Je ne vois même plus mon guidon ! Et il faut gérer… les vaches ! Je commence à m’y faire, à chaque sortie en montagne, elles sont là pour m’enquiquiner, ces fourbes. Dans le cas présent, on avait un troupeau de vaches plus ou moins sur le sentier, quelque part dans la brume. C’était rassurant, tu n’imagines pas. D’autant que j’étais seule dans mon périmètre d’un mètre en mode velouté blanc…

Que faire lors d'un week-end à Luchon en Haute-Garonne ?
Au moins, j’étais prévenue !

Au final tout est bien qui finit bien ! Tu peux être sûr d’une chose : si je dois remonter sur un vélo à la montagne, maintenant que j’y ai goûté, ce sera forcément un VTT à assistance électrique ! Ça change complètement la donne. Fini le calvaire des montées, fini la transpiration qui te goutte dans les yeux en t’empêchant d’admirer le paysage, fini le mode asthmatique morbide pour simplement lâcher un oui ou un non à la question posée pendant l’effort, FINI TOUT CA. Le paradis.

INFORMATIONS PRATIQUES

Comptoir des Pyrénées propose des sorties en VTT normal (descente ou Enduro), en VTT électrique pour les débutants aux plus sportifs, mais aussi du canyoning à la journée ou à la 1/2 journée.
Contact : Daniel Soncourt ( 06 85 33 66 18)
Page Facebook


Après le non-effort, le réconfort (des papilles)

En sortant de la télécabine retour, on voit que le temps ne s’est pas amélioré dans la vallée : il pleut ! On remonterait bien si on ne nous annonçait pas que l’on va goûter à la célèbre spécialité pâtissière locale : le gâteau à la broche !
Depuis le temps que j’en entends parler, il est temps que je le fasse glisser sur mes papilles celui-là !
Star des régions de montagnes européennes, il s’agit d’un gâteau cuit traditionnellement dans un feu de cheminée, en versant une pâte liquide sur une broche. Son petit nom n’a donc pas été difficile à trouver !
Francette nous fait la démonstration de la cuisson sous nos yeux ébahis (dans lesquels remontent un peu nos estomacs, il faut bien l’avouer…) en le faisant tourner et retourner sous ses cascades de pâte liquide. Il est beau ce gâteau à picots ! Il parait même qu’il est meilleur froid que chaud. Ça, malheureusement, on laissera à d’autres le soin de nous le confirmer : le nôtre n’a pas le temps de refroidir !!

Tradition du gâteau à la broche Luchon Haute-Garonne

Découvrir les traditions des pyrénées à Luchon en Haute-Garonne

Découvrir la tradition du gâteau à la broche à Luchon en Haute-Garonne

INFORMATIONS PRATIQUES

L’entreprise de Francette s’appelle La Coque d’Oô (comme le lac où tous les enfants du 31 ont fait leurs sorties scolaires !)
Elle propose des ventes et des démonstrations.
Site internet
pour tout savoir !


Vous nous faites suer !!

Enfin, pas à moi. On nous emmène à l’espace thermal de Luchon. Je le connais déjà pour y être allée plusieurs fois, mais en 13 ans, ça a un peu changé. L’énooooorme point positif : plus de charlotte de mamie sur la tête ! A 20 ans, je l’avais très mal vécu, ça !
Ces thermes ont quelques particularités :

  • l’eau y est la plus sulfurée des Pyrénées et est bactériologiquement pure, sans pollution de surface. Si l’odeur est un peu incommodante au fond de la narine, les bienfaits sont pourtant là pour le corps et plus particulièrement pour la peau (eczéma, psoriasis,etc.), pour les poumons (asthme, bronchites, etc.) et les rhumatismes ou encore l’arthrose du genou.
    N’oublie pas d’enlever tes bijoux, même en argent, si tu ne veux pas les voir noircir…
  • le vaporarium est unique en Europe : 150m de galeries souterraines naturelles mais aménagées. Étant une grande claustrophobe (je ne rentre pas dans un sauna et le hammam en Turquie a été une torture suprême), l’ayant fait il y a 10 ans, je n’y suis pas retournée cette fois. Le lieu est sublime mais il y fait vraiment trop chaud pour moi. Voilà. A ton tour !
  • Le swag des claquettes en plastique en taille universelle. Cristina Cordula va en pâlir de jalousie ! (tu échappes à la charlotte de mamie, je te rappelle, alors souris !)

Je n’ai pas de photos de l’intérieur à te proposer car j’ai préféré laisser mon appareil photo à l’abri de ma maladresse : dans la consigne !
Si je n’avais qu’une critique à faire, ce serait celle de déplorer l’absence de douches individuelles. Je sais que l’on n’est pas censé se débarrasser du soufre curatif, mais certains clients apprécient ce petit moment d’intimité…

On a testé les thermes de Luchon en Haute-Garonne

En sortant, passe faire un petit coucou à l’emblématique ours en bronze, juste à côté ! Et si tu as des enfants, fais comme tous les parents du coin : fais monter mini-toi sur ses larges épaules (mais pas sous le soleil d’été, sinon avoir le chaud aux fesses sera plus qu’une expression) !

Notre avis consommateur sur les thermes de Luchon en Haute-Garonne

INFORMATIONS PRATIQUES

Site internet des Thermes de Luchon


On tape à Luchon ? Non, on tapas !!

Si l’excellent gâteau à la broche nous a calé le fond de l’estomac, les organismes l’ont néanmoins rapidement absorbé ! Il est temps de le remplir comme il se doit ! Et pour cela, direction le bar-restaurant La Place Rouge, sur les allées centrales de la ville. Après un bon apéro digne du sud-ouest, c’est un festival de tapas qui viennent colorer la table.
Tu m’excuseras, j’avais tellement faim que je me suis jetée dessus comme Gargantua ! Mon appareil photo est resté sagement dans son étui. Tu peux par contre aller voir sur les blogs d’Edwige et de Célia les photos des plats.

Dans ce restaurant, tout est très bien : les tapas sont bien dressées, dans des quantités suffisantes et avec des produits frais (et je t’assure que je suis pénible avec les tapas après en avoir avalé toute ma jeunesse), le service est impeccable : les deux jeunes hommes qui font tourner la boutique sont rapides et efficaces, la situation est idéale : on est au cœur de l’animation de la ville. Bon, habituellement, ce n’est peut-être pas aussi animé, mais ce soir, c’est soir de fête !
Eh oui, le 24 juin, c’est… la fête de la Saint-Jean !!

Où manger bon et pas cher à Luchon en Haute-Garonne ?

Bonne adresse restaurant à Luchon en Haute Garonne

INFORMATIONS PRATIQUES

LA PLACE ROUGE
Adresse : 11 Allées d’Etigny , Bagnères-de-Luchon
Contacts
: 06 84 16 04 30 ou redsquare.wine@yahoo.com
Page Facebook


Luchon met le feu !

Le soir de la fête de la Saint-Jean, traditionnellement, on met le feu ! Par chez moi, on allume un grand feu sur la place du village et on danse autour, en ronde, souvent des danses folkloriques. Il peut arriver que certains sautent par-dessus une fois qu’il est moins haut.

A Luchon, la tradition, inscrite au Patrimoine Mondial Culturel Immatériel de l’UNESCO, est quelque peu différente : il s’agit du Brandon de la Saint-Jean.
Ça commence par un défilé sur les allées d’Etigny (où nous mangeons, ça tombe bien) avec une fanfare, des groupes folkloriques locaux, espagnols ou andorrans, les Guides à Cheval et la compagnie du feu Le Goupil. On est vraiment impressionnés par cette procession colorée qui passe sous nos yeux aux sons réguliers des coups de fouets qui claquent dans l’air sous l’impulsion des Guides à Cheval. Je les entends encore raisonner dans ma tête aujourd’hui. J’en oublie même de manger mon dessert !

Tradition de la Saint-Jean à Luchon en Haute-Garonne

Folklore à Luchon en Haute Garonne

Nous remontons avec eux pour arriver au terme du défilé : le parc thermal, où nous attend l’immense brandon. Mais… Kesako un brandon ? C’est un énorme et immense tronc de sapin (10 à 12m de haut pour 50 cm de diamètre) dans lequel on a fait des entailles pour y glisser des copeaux de bois et de la paille, accélérant la combustion.

événement insolite à Luchon en Haute-Garonne
Le maire et le curé embrasent le brandon qui va brûler pendant près d’une heure. Que l’on aime ou pas le feu, on ne peut être que fasciné par cet énorme goupillon qui s’illumine dans la nuit, projetant des paillettes incandescentes dans la noirceur du ciel. Comme on a un peu froid, la chaleur qu’il dégage est comme un doux cocon pour nos épidermes.

Fête du brandon de la Saint-Jean à Luchon en Haute-Garonne Tradition du brandon de la Saint-Jean à Luchon en Haute Garonne Que voir absolument à Luchon en Haute-Garonne ?

Assister à la tradition ancestrale du brandon à Luchon en Haute Garonne

Pendant tout ce temps, les danseurs ont dansé, les cracheurs de feu ont craché, la musique a joué, mais je n’en ai quasiment rien vu. J’étais hypnotisée par le brasier. Et par le gros patou blanc des Pyrénées qui me caressait le derrière de la cuisse ! Pas trop rassurée, j’étais, en vrai.

Fête du brandon de la Saint-Jean à Luchon en Haute-Garonne

Assister au feu du brandon de la Saint-Jean à Luchon en Haute-Garonne

Luchon Haute-Garonne journée insolite

La coutume veut qu’une fois le brandon refroidi, l’on prenne un bout de bois noirci pour le ramener à la maison. Il est censé porter bonheur à tout le foyer pour l’année qui vient.
On ne pouvait malheureusement pas attendre jusque là. C’était l’heure de rentrer. Voilà comment j’en suis réduite depuis à reluquer les étoiles filantes pour faire mon vœu de bonheur ! Eh eh !

Luchon Haute-Garonne week-end insolite

Au final, cette journée à Luchon ?

On a vraiment passé un excellent moment. Bien qu’offertes par le comité départemental du tourisme de Haute-Garonne avec la complicité de l’Office de Tourisme de Luchon (merci aussi à eux), je recommande les activités parce qu’on aurait très bien pu les faire de nous-mêmes (ce que j’ai d’ailleurs déjà fait pour les thermes il y a plus de 10 ans).

Si tu me suis depuis un moment, c’est que tu as la même bourse que moi globalement. Toutes les activités présentées ici sont réellement accessibles financièrement. C’est aussi en ça que je remercie les organisateurs : leur simplicité. Pas de chichis, pas d’esbrouffe hors de prix qu’on ne refera pas à titre personnel avec Flo ni que toi, lecteur, tu ne pourras pas te payer.

Essai transformé, on signe pour la seconde édition quand elle aura lieu !!

Tu pourras retrouver nos photos de cette journée à Luchon sur Flickr.

Le petit bonus, ce sont les photos que Loïc a faites de nous (merci à toi si tu passes par là) :

Luchon Haute-Garonne quelles activités sportives ?

Luchon Haute-Garonne spot photo

La montagne et le feu sont tes éléments ? Épingle cet article sur Pinterest !

Tags from the story
, , ,

Vos petits mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.