Portugal : SINTRA ou le bling-bling efficace !

découverte Sintra Portugal

Nous avons décidé de nous échapper de la capitale portugaise le temps d’une journée. Direction SINTRA !
Je ne connaissais rien à la ville hormis ce que tout le monde m’en avait dit : « il faut absoluuuuuuument que tu ailles là-bas », « c’est trop beauuuuuuu », « il y a plein de palais sur des collines » !
Techniquement, c’est là que j’aurais dû mieux écouter. Plein. « Plein » ça signifie qu’en une journée ça risque d’être compliqué, surtout sur des collines ! C’était effectivement notre erreur. Non, Sintra ne se visite pas en une journée ou alors tu es un personnage de comics avec des supers-pouvoirs. Ou un chinois.

arrivée-Sintra-Portugal

Le trajet Lisbonne-Sintra

Il s’effectue très facilement depuis la gare de Rossio dans le quartier de Baixa. Des trains font la navette toutes les 20min de 7h à 23h pour une durée de déplacement de 40min. Un billet aller coûte environ 2€ par personne (tarif adulte).
Figure-toi que la gare de Rossio n’a pas qu’un aspect fonctionnel ! La bâtisse en elle-même mérite que tu prennes 5min pour l’admirer depuis son entrée en contre-bas. Elle date de 1890, la mamie. Ne te pointe donc pas à la française à l’heure pile ! Déjà tu risques fort de manquer ton train car ici ils sont ponctuels, mais en plus tu vas manquer la première découverte de ta journée !
Admire un peu :

gare-rossio-lisbonne-portugal gare-rossio-lisbonne-portugal

gare-rossio-lisbonne-portugal

Tu ne trouves pas qu’elle donne le ton avec ses allures de palais ?

La Quinta da Regaleira

C’était notre priorité de la journée. On nous l’avait conseillée comme étant la chose à visiter absolument. De plus, atout non négligeable, elle est facilement accessible à pied depuis la gare, avec moins de 1% de dénivelé ! (tu comprendras plus tard que ce détail a toute son importance et pas seulement parce que je suis une feignasse). Allez, c’est plat, tu vas survivre à 1 km de marche ! Je l’ai fait !
Après un rapide passage à l’office de tourisme afin de récupérer un plan du secteur, nous nous rendons directement à la Quinta de Regaleira. Nous y arrivons à 12h et nous en ressortirons à 16h en prenant notre temps ! Je ne pensais pas possible de passer autant de temps dans le même endroit ailleurs que dans un parc d’attraction, un zoo, une fête foraine ou un centre commercial ! Et pourtant, ici on va de surprise hallucinante en surprise abracadabrantesque !

Présentations

Un palais ou une « simple » demeure ? Mystère !  D’ailleurs, mystère et enchantement sont les termes qui qualifient le mieux ce lieu incroyable.
La bâtisse n’occupe qu’une infime partie du parc d’une immensité de 4 hectares ! (choisis un jour de beau temps car c’est en extérieur que tu passeras les 90% de ton temps).
C’est le propriétaire des lieux, Carvalho Monteiro,qui a imaginé les différentes composantes (et englouti sa fortune au passage) qui ont ensuite été réalisées grâce à l’architecte Luigi Minini entre 1904 et 1910. Cette demeure est passée régulièrement de mains en mains au cours du siècle dernier pour finalement être récupérée par la municipalité de Sintra qui a la charge de son entretien et de l’accueil  des visiteurs.

jardin-quinta-regaleira-sintra-portugal

La particularité principale ? Ces constructions ont été fondées dans le but d’être un parcours initiatique ! La « pièce maîtresse » des jardins à l’ambiance fantasmagorique porte d’ailleurs le nom de puit initiatique. Il est question d’une tour inversée d’un peu moins de 30m de hauteur qui, s’enfonçant dans la terre, exprime la symbolique de la vie et de la mort, du paradis et de l’enfer, que l’on traverse en traversant plusieurs étapes (représentées par les différents étages).
C’est incontestablement la partie qui m’a le plus impressionnée dans la Quinta de Regaleira. Je n’ai jamais vu quoi que ce soit qui ressemblerait de près ou de loin à ce que j’ai vu là. Je crois qu’il devait d’ailleurs y avoir une quarantaine de clichés sur ma carte SD dédiés au puit initiatique !

puits-initiatique-quinta-regaleira-sintra-portugal

fond-puits-initiatique-quinta-regaleira-sintra-portugal

Les jardins

Selon moi, ils présentent plus d’intérêt que la demeure elle-même. Ils sont complètement bluffants et délirants ! Édifiés à flanc de colline, chaque « étage » possède une particularité originale : le puits initiatique dont j’ai parlé juste au-dessus, son « brouillon » juste en contre-bas et déjà impressionnant, des tours semblant sorties de nulle part, une cascade avec un passage de pierres aménagées à gué et le must : des passages souterrains reliant les différents points ! Oui, oui, des longs tunnels tout noirs qui te font sortir à un lieu totalement différent de ton entrée ! Mieux vaut prévoir une lampe torche !

tour-quinta-regaleira-sintra-portugal tour-quinta-regaleira-sintra-portugal Cascade-quinta-regaleira-Sintra-Lisbonne

brouillon-puits-initiatique-quinta-regaleira-sintra
Le premier puit initiatique, moins impressionnant

sortie-souterrain-quinta-regaleira-sintra tourelle-quinta-regaleira-sintra souterrain-quinta-regaleira-sintra
Tout en bas du jardin, à côté de la mare aux canards, tu découvriras même l’entrée du labyrinthe souterrain. Je le pensais en version poche mais en fait, c’est un vrai dédale et je n’avais prévu ni cailloux, mie de pain ou autre fil à dérouler ! Etant claustrophobe avec option pleurs-hurlements-évanouissements (en plus je connais le mythe terrifiant du Minotaure), j’ai rebroussé chemin au bout de 5min quand je n’arrivais déjà plus à me souvenir des derniers embranchements. Désolé donc, pour le coup je n’ai pas testé ! (oui, je suis une chochotte, et alors ?)

Mon conseil avisé : tu rencontreras plein de fleurs que tes poils de narine auront envie  d’observer de plus près. C’est normal. Prends juste une seconde pour regarder avant de sentir à moins que tu sois un amateur de toiles d’araignées géantes (et perfides) pour les bienfaits de ton épiderme !

Jardin-Quinta-Regaleira-Sintra

La demeure

Nous l’avons visitée en dernier puisqu’elle est proche de la sortie. Elle m’a fait un peu penser à la Sagrada Familia barcelonaise dans le sens où elle ressemble à ses châteaux que je faisais enfant sur la plage avec du sable mouillé que je laissais glisser de mes mains en empilements successifs. L’extérieur est donc travaillé, comme de la dentelle murale.

extérieur-quinta-da-regaleira-sintra-portugal
Le snack-bar avec vue sur le « palais »

A contrario, l’intérieur est beaucoup plus classique, il ressemble à ces maisons bourgeoises que l’on a davantage l’habitude de visiter (en payant hein, je ne connais pas de famille bourgeoise vivant dans un palais).
Pour tout t’avouer, je n’ai pas gardé en mémoire beaucoup de pièces si ce n’est la bibliothèque remplie de livres du sol au plafond. Pour accentuer l’effet de remplissage, le sol avait même été remplacé par un miroir géant !

intérieur-quinta-da-regaleirsintra-portugal

palais-quinta-regaleira-sintra

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : Rua Barbosa du Bocage, 5 (2710-567 Sintra)
Horaires : de novembre à janvier de 10h-17h30 (dernière entrée à 17h) / février, mars et octobre de 10h à 18h30 (dernière entrée à 18h) / d’avril à septembre de 10h à 20h (dernière entrée à 19h)
Tarifs : 6 € entrée individuelle / 4 € pour les moins de 18 ans et pour les plus de 65 ans / 3 € pour les enfants âgés de 9 ans à 14 ans

Sur le blog de Un sac sur le dos, tu trouveras plein d’informations très intéressantes car ils ont effectué la visite avec un guide.

Les  palais et autres châteaux

Mais Sintra, c’est un peu une plongée dans les contes des mille et une nuits ! Si tu es une princesse à paillettes, c’est THE place to be ! On ne s’arrête pas qu’à la Quinta da Regaleira ! Enfin techniquement, nous si. On n’a pas eu le temps d’en faire davantage. Mais comme tu vas nous écouter et prévoir au moins 2 jours, tu pourras en découvrir bien plus. Par exemple :

Le palais national de Sintra

Lui aussi est d’accès facile. C’est d’ailleurs le premier sur lequel tu tomberas en sortant de la gare.De l’extérieur il est particulier avec ses deux cheminées de 33m de haut ! C’est l’unique survivant des palais royaux médiévaux et l’un des monuments les plus visités du Portugal.

palais-national-Sintra-Portugal

Le château des Maures

Bon, c’est à partir de maintenant que tu vas comprendre que le 1% de dénivelé était du luxe car tous les châteaux et palais qui suivent jouent à chat perché ! Tu peux les rejoindre grâce à un bus-navette (plein comme un oeuf à toute heure), grâce à un taxi ou grâce à un tuk-tuk. Je préfère te prévenir que ça coûte un rein de quetzal, rapport au bus plein comme un oeuf dans lequel tu n’auras pas envie de monter (du moins si comme moi tu pars pendant les vacances scolaires). Sinon tu décides que quelque part au fond de toi il y a de l’ADN de Mike Horn en sommeil et donc tu montes à pied. Tu deviens alors mon nouveau dieu.

Alors, sinon, le château des Maures ne présente pas un grand intérêt d’après ce que j’ai pu lire à son sujet si ce n’est l’incroyable panorama sur les environs depuis le chemin de ronde et pour peu que tu n’aies pas le vertige. Ou alors tu es comme Flo et tu as une imagination débordante pour imaginer la vie de l’époque au milieu d’un champs de ruines sans hologrammes.

Le palais et le parc de Monserrate

Un riche commerçant transforme en 1856 un manoir néogothique en palais d’influences arabe et indienne. Son parc est une merveille qui abrite 3 000 espèces de plantes exotiques.

Le palais Da Pena

Il est au sommet de la montagne, à 530m (force et honneur à tes mollets si tu choisis de tout faire par toi-même) ! Il s’agit à la base d’un monastère abandonné sur lesquels un architecte allemand bâtira le palais mélangeant les styles. L’architecture y serait, semble-t-il, délirante ! Si nous avions eu le temps après la Quinta da Regaleira, c’était sur ce palais que notre choix se portait.

Palacio-da-Pena-sintra
© Melis YEGENOGLU

L’electrico

Je n’en connais l’existence que grâce à Pinterest (comme souvent d’ailleurs). Pas si facile à trouver, il se situe à environ 10min de marche en contrebas de la gare. N’hésite pas à demander aux locaux qui vivent là de t’indiquer le chemin.
L’electrico, c’est une alternative au bus pour se rendre dans la campagne environnante mais surtout aux plages comme celle de Das Maças. Tram centenaire, paraît-il qu’il grince comme un beau diable et abîme les tympans les plus purs et précieux… On ne le prend pas pour aller vite et de manière confortable, on le prend pour savourer le paysage de manière différente.
J’ai enquiquiné Flo toute la journée pour aller le voir car je suis tombée amoureuse de la photo sur une carte postale à l’office de tourisme :

tram-electrico-sintra
© inconnu, photo de ma carte postale

Nous y étions nous aussi à l’automne et j’aurais adoré faire une photo de cet ordre !
Malheureusement, l’electrico ne passe qu’une fois par heure et nous n’avions pas assez de temps devant nous pour à la fois l’attendre et faire un aller-retour. Là aussi, ce sera pour une demi-journée de la prochaine fois !
Attention : il ne circule pas toute la semaine ! Se renseigner à l’office de tourisme.

tram-electrico-sintra-portugal

Je ne peux bien évidemment pas t’en apprendre davantage que ce que j’ai pu lire sur la question pour l’instant, concernant les deux derniers chapitres. On retournera à Sintra pour terminer correctement cet article un jour. En attendant, je compte sur toi pour nous faire un retour !
On t’a donné envie de t’immerger dans le bling-bling modéré des mille et une nuits portugaises ? Ou il aurait fallu qu’on porte des déguisements en prime ?

la-world-coolture-sintra-portugal

D’autres photos complémentaires et légendées sont à découvrir dans l’album photo de Sintra !

Tags from the story
, , , ,

Vos petits mots

    • Oui, c’est vraiment magnifique ! Pour l’article, ça allait concernant la rédaction. Le plus long c’est toujours le tri et le traitement des photos !

  • Vraiment très sympa ! Je ne connais pas du tout Sintra mais d’après ton article, j’adorerais l’electrico et même la gare. Chouette escapade et merci pour le partage. Ça donne envie d’aller découvrir, d’autant que vos photos sont toujours belles et lumineuses.

    • C’est superbe, je confirme ! Et totalement étonnant ! Je te souhaite de les découvrir en direct live alors ! (mais attention, tu ne seras pas seule à Sintra pendant les vacances scolaires…)

  • Coucou, très bel article, qui me fait regretter de ne pas être allée à Sintra. J’étais à Lisbonne la semaine dernière!
    Il y a tellement de belles choses à voir!
    ça m’a replongé dans mes vacances, alors merci ! =)

    Bisous, Estelle

    • Ne regrette pas. Je suis sûre que tu as vu des merveilles également et différentes des miennes ! De mon côté aussi je suis passée à côté de pas mal de choses, c’est pour ça qu’il faut y retourner ! 😀

  • Oh j’y suis allée super récemment, juste après avoir vu les vagues géantes à Nazaré (30 mètres !!) j’ai passé ma dernière journée portugaise à Sintra. C’était merveilleux, je partage ton émerveillement pour la quinta regaleira ! superbes photos !

    • J’ai entendu parler de ces vagues et ça doit être quelque chose d’impressionnant ! Merci pour les photos chère passionnée de la ville des princesses ! 🙂

  • Nous partons au Portugal cet été et nous passerons 5 jours à Lisbonne. Nous avions prévu une journée à Sintra mais en te lisant du coup le doute s’insinue en moi. Nous verrons sur place mais cela me semble dur d »y consacrer 2 jours sur 5 car nous avons aussi la ville de Lisbonne à découvrir (forcement) et on nous a conseiller d’aller faire un petit tour à Evora. En tout cas un grand merci pour ce super article plein de bon conseil 😉

    • Nous avions aussi 5 jours en incluant Sintra. Je ne sais que te conseiller à part de bien cibler à Sintra ce que tu veux voir. La Quinta de Regaleira me semble être vraiment un indispensable et ensuite j’aurais fait pour ma part le palais Da Pena. En partant le plus tôt possible de Lisbonne les deux doivent pouvoir se faire…

  • Si jamais vous y retournez, le Palais de Peña est magnifique !!! Nous avions aussi une journée à Sintra et nous avions choisi de ne faire que ça, et aucun regret !! Mais du coup j’ai envie d’y retourner pour voir la première « maison » dont tu parles 🙂

  • Ton article est top et il me rappelle tellement de beaux souvenirs, merci !! (Je partage donc mon expérience à Sintra ici :))

    Je confirme que la montée à pied pour le palais de la Pena est herculéenne… mais pas impossible! nous n’avions pas prévu le coup avec mon copain (et je n’étais clairement pas habillée pour faire une randonnée) mais ça a été génial. Nous sommes passées par les différents jardins et bosquets qui mènent jusqu’au palais. Une fois la bas (je pense qu’on a mis 1 bonne heure), et parce qu’on est un peu maso, on a continué notre grimpette jusqu’au point de vue de la photo que tu as posté du palais! c’était super d’avoir une si belle vue et surtout de s’éloigner de la foule au pied du palais
    Je ne suis pas forcément très sportive mais les beautés environnantes m’ont motivé à poursuivre à chaque fois que je voulais lâcher l’affaire 🙂
    enfin bon je conseille quand même d’y aller tôt le matin, de prendre une navette pour le palais de la Pena directement puis de faire la redescente à pied avec en grand final la Quinta da Regaleria que j’ai aussi adoré 🙂
    ça sera tout aussi beau mais beaucoup moins dur physiquement

  • Ton article est très intéressant et très tentant ! Je dois aller à Lisbonne au mois de mars 2018, et du coup je me demandais à quelle periode tu avais visité le jardin, car d’une saison à l’autre, l’intérêt peut être moindre mais comme ton article date d’un mois de mars… Merci !

    • Bonjour ! Nous sommes allés à Lisbonne et à Sintra fin octobre / début novembre. A la place des couleurs automnales, tu auras les fleurs qui commencent à sortir (et peut-être moins de touristes qu’en été, fonce!) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.