Ma Vie d’Expat, Destination Istanbul – Caro

Ma vie d'expat' - Destination Istanbul - Caro

La Turquie, ce fut un coup de cœur. Non, plutôt un coup de foudre. Enfin non, un coup de tête avant tout. Une envie de fuir la France quelques jours, une opportunité qui s’est présentée. Cinq jours plus tard entre Istanbul la moderne frénétique qui ne dort jamais et entre sa campagne traditionnelle où l’on prend le temps de vivre, le voyage s’est avéré tout aussi dépaysant qu’enrichissant. Un voyage avec un goût de reviens-y.
J’ai découvert Caro par sa page Facebook, « la Vie d’Expat’ en dessins« , et je suis tombée amoureuse de son style. De TOUT son style.  J’ai commencé par lui demander un service de presse car j’étais vraiment curieuse de découvrir son travail en version brochée. L’offre a été déclinée poliment. 15 jours plus tard, toujours aussi motivée, j’ai craqué la couture de mon porte-feuille pour écouter mon intuition, malgré tout. Première fois en un an. Verdict : mon intuition est fiable ! Toujours bon à savoir !

De quoi ça parle ?

Avez-vous imaginé qu’être expat’, ce n’est pas seulement se dorer la pilule au soleil ? Que l’installation dans un nouveau pays peut être un parcours du combattant à faire pâlir les plus aguerris ? Qu’il faut avoir des facultés d’adaptation infaillibles, une patience de moine tibétain, apprendre une langue impénétrable, savoir conduire en enfreignant les règles du code de la route, affronter l’administration pour avoir des papiers en règle…
Ajoutez deux petites filles et un contexte géographique instable dans l’équation, et certains jours, ça devient complètement fou !

Ma vie d'expat' - Destination Istanbul - Caro

Mon avis ?

Ce livre est une petite pépite tant dans le fond que dans la forme.
Il raconte l’expatriation en général, que l’on soit en Asie, en Afrique ou en Amérique. Les expatriés rencontrent tous des problèmes récurrents, quel que que soit l’endroit où ils se trouvent (tes enfants qui apprennent les langues plus vite que toi, ta dépravation vestimentaire composée de tous les styles des pays où tu as vécu…). Il faut dire que Caro a de quoi alimenter son livre puisque avant de vivre à Istanbul, elle a déjà fait ses armes au Mexique, en Arizona et en Californie !
Mais bien évidemment, comme le titre l’indique, on se concentrera bien plus sur l’expérience de vie à Istanbul, de l’arrivée à la vie installée de tous les jours. Il y a de quoi dire ! Si ce pays surprend déjà en tant que touriste, il semble te laisser comme deux ronds de flan quand tu y vis au quotidien. Les repères ? Oh, ça semble devenu un concept ! Surtout en étant parent.

Caro narre toutes ces anecdotes stambouliotes avec un humour qui décape nos rides d’expression tout en finesse. Je me suis claqué le cuissot de rire plusieurs fois ! Exemple : la Turquie, c’est une sévère concurrente à nos anglais pour la consommation de thé. Le revers de la médaille c’est que tu passes tes nuits au petit coin ! (bon, quand je le raconte, là de suite, ça tombe à plat, ok. C’est parce qu’il faut suivre les dessins qui parlent d’eux-mêmes !)

Ah oui tiens, je ne t’ai pas dit ! Tout le livre est rempli de dessins, qu’ils soient de BD ou d’aquarelles à la façon d’un carnet de voyage. Ces illustrations sont tour à tour drôles et émouvantes (mention spéciale pour la poésie de la rêverie en Cappadoce). On trouve aussi quelques chapitres écrits, qui vont plus en profondeur concernant la vie d’expat’ ou le quotidien à Istanbul. On apprend pas mal de choses.

Je dois m’arrêter là pour ne pas te spoiler. C’est terriblement frustrant tellement j’ai envie de t’expliquer pourquoi si tu aimes voyager tu te dois d’ouvrir ce livre ! Si tu aimes l’humour ou les beaux dessins aussi ! Et si tu as déjà vécu l’ivresse d’Istanbul, c’est presque une obligation.

Ma vie d'expat' - Destination Istanbul - Caro

Au final  ?

Quand je me suis aperçue que la partie de pages restantes diminuait dangereusement, c’est limite si je ne me suis pas levée pour aller voir s’il n’en restait pas d’autres dans l’emballage ! Évidemment non. Alors il a fallu savourer. A mi-chemin entre la BD et le roman graphique, ce livre est un bijou avec des lettres et de la peinture ! Allez, je peux te le dire, c’est un coup de coeur ! Je n’y trouve aucun point négatif. Oui oui, moi,  la petite râleuse.
Bon, on fait un deal : si tu ne le lis pas, tu me paies un tour en montgolfière en Cappadoce, ok ?

*** Ma note : 20/20 ***

Ma vie d'expat' - Destination Istanbul - Caro
 

Clique ici pour acheter « Destination Istanbul » !

Vos petits mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.