Un week-end à PARIS avec les provinciaux du sud ! #2

Paris

La suite des aventures de IL et de ELLE à Paris !

Le jour 2 commence assez tard à Paris en fait. Vers 11h. Bah oui mon grand, dans « coolture » il y a « cool » !
ILS se dirigent vers le resto choisi toujours par leurs amis pour aller bruncher. Manifestement, c’est une tradition ici. Manifestement bis, ici, ils ne sont pas du tout habitués au quart d’heure toulousain !! Oups. Allez, comme les patrons sont sympas de LES accepter encore, ELLE va faire quelque chose qui lui irrite le palais : commander un pain au chocolat en lieu et place d’une chocolatine ! Argh. (Maman, papa, ne me reniez pas)
Encore, une fois, ILS quittent une excellente adresse pour aller tenter de brûler ces calories par balade cryogénique.

le vingt heure vin la suite Paris France

La rue Crémieux

Rue Crémieux Paris France

Alors celle-là, depuis le temps qu’ELLE bave dessus sur Pinterest, qu’elle était dans le top 10 de la bucket list, il était impensable de la louper. Totalement à raison !
Ce que Pinterest ne décrit pas, ce sont les environs de la-dite rue. Autour tout est terne, en blanc/gris/noir. Du béton, du ciment.
Et puis des riverains créèrent la rue Crémieux. Une petite bulle colorée et piétonne. Un extrait de village dans la ville.

A son entrée, une table est posée là, accompagnée d’une théière. ILS n’ont qu’une envie : s’installer, dans ce cadre paisible.
Dans ce coin de Par(ad)is, les mots sont superflus et les images parlent d’elles-mêmes. Je te laisse te soigner la rétine par la douceur :

rue crémieux Paris France

Rue Crémieux Paris France Rue Crémieux Paris France

Rue Crémieux Paris France
Oh c’est gentil cet accueil ! Il ne fallait pas voyons !

Certaines façades possèdent de jolis détails tout mignons :

Rue Crémieux Paris France Rue Crémieux Paris France

Par contre, autant t’avertir, ici aussi la patience sera de rigueur car les photographes de Paris se sont donné rendez-vous dans cette rue pour réaliser des clichés de couples, de playboys, de starlettes de youtube et autres blogueuses…
Du coup ELLE s’empressera de prendre quelques clichés une fois que la place est libérée sans chercher à poser de son côté ! Pour changer la photo de profil Facebook, on repassera !

Après Froid, voici sa meilleure amie Pluie qui s’invite à présent à la fête. ILS n’avaient pourtant pas envoyé de cartons d’invitation. Heureusement, elle ne faisait que passer.

Rue Crémieux Paris France

Le quartier du Marais et la place des Vosges

C’est dimanche et dans ce quartier tout est ouvert, comme n’importe quel jour de la semaine ! Impressionnant !
IL le sait bien, ELLE n’est pas une inconditionnelle des foules alors ILS commencent par se balader dans les petites ruelles adjacentes. Quelques petits détails y font les petits bonheurs.

le marais Paris France

le marais Paris France place des Vosges Paris France

Il paraît que la place des Vosges, c’est le lieu pour croiser les stars le week-end. Ce jour-là ce ne fut pas le cas. ILS sont habitués, ils n’ont pas croisé non plus les lamantins et très peu de flamants roses à Cuba !
Par contre, sous les arcades, ELLE retrouve une vieille connaissance : son parfumeur chouchou du Pays Basque : Christian Louis ! Si tu cherches des parfums de qualité, qui tiennent la journée, au savoir-faire artisanal et avec un packaging original, n’hésite pas et franchis le seuil de cette boutique ! Et si tu as la chance de croiser le parfumeur lui-même, une discussion passionnée et légèrement enflammée verra le jour. Fan inconditionnelle depuis 10 ans, ELLE a bien aimé le clin d’oeil de son sud-ouest dans ce bout de nord.
(les informations pratiques sont en fin d’article)

place des Vosges Paris France
Direction le quartier gay à présent. La rue principale, jalonnée de boutiques de vêtements, librairies et bars, est bondée. On a vraiment peine à imaginer les marécages du temps jadis à cet endroit. Non, en fait, on a carrément l’imaginaire en panne sèche.
C’est aussi là que les titis parisiens LES invitent à entrer dans un magasin : celui d’Uniqlo. La marque a transformé la dernière usine du Marais en temple du vêtement. Particularité : elle a aussi conservé la structure de la bâtisse d’origine avec sa cheminée géante à l’intérieur. Stupéfiant et atypique !

Uniqlo le marais Paris France

La déambulation continue, un tantinet ralentie par cette foule de plus en plus dense.
ILS débouchent enfin sur une place immense et aérée. Coucou Froid, ça faisait longtemps !

L’hôtel de ville

Impossible de manquer l’imposante façade de 143m de long et de 18m de haut. Néanmoins, la douce lumière du couchant la rend beaucoup plus délicate et sublime ses détails. Savais-tu que la façade principale est ornementée de personnages marquants de la ville de Paris (artistes, savants, politiciens, industriels) ?
ILS n’auront pas le temps d’entrer mais l’intérieur semble totalement assorti à son vernis extérieur. Idée pour le prochain séjour dans la capitale !
Hôtel de ville Paris France

Hôtel de ville Paris France
ELLE a davantage craqué sur les anonymes soldats que sur les personnages célèbres… Ils sont mignons avec leurs postures de miss !

La cathédrale Notre-Dame de Paris

5min à pied. Voilà le temps qu’il leur faut pour rejoindre le deuxième grand cliché international.
A 17 ans, tout à la ferveur de la comédie musicale qui cartonne, ELLE a décidé de se lancer dans ce pavé de roman qu’est Notre-Dame de Paris. Et ELLE l’a terminé, oui oui ! Sans contrainte de devoir de français, pour le plaisir. C’est donc avec un soupçon de déception qu’ELLE monte dans le taxi qui les emmènera à l’aéroport sans avoir pu s’imaginer un bossu dans la nef. Manifestement, point d’Esmeralda sur le reste de l’île de la Cité non plus.

Cathédrale Notre-Dame de Paris France

tympan de la cathédrale Notre Dame de Paris

Dernier visuel sur le Bateau Ivre (mais pourquoi je connais ce nom ? Pourquoi ? Ah oui, c’est un poème de Rimbaud et aussi une chanson de Léo Ferré !) et ILS reprennent le chemin aérien du sud-ouest.

ILS vécurent heureux (car IL avait réussi son superbe cadeau d’anniversaire) et eurent beaucoup… de choses à ajouter sur leur bucket list de voyage concernant Paris !!!

(on a encore de la place, on attend tes conseils !! )

Ile de la Cité Paris France
La prochaine fois je prendrai un string en peau de yak toutefois !

Pour revoir les photos et en découvrir d’autres, je t’invite à cliquer sur l’album Flickr de ce week-end à Paris ou encore sur l’album facebook (en cours de construction).

Petite bibliographie parisienne qui donne envie de choisir cette destination :

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

notre-dame-de-paris

Dans le Paris du XVe siècle, une jeune et superbe gitane appelée Esméralda danse sur le parvis de Notre Dame. Sa beauté bouleverse l’archidiacre de Notre-Dame, Claude Frollo, qui tente de l’enlever avec l’aide de son sonneur de cloches, le malformé Quasimodo. Esmeralda est sauvée par une escouade d’archers, commandée par le capitaine de la garde Phoebus de Châteaupers…
Mon avis : beaucoup de descriptions, un sacré pavé au style parfois complexe mais un classique culturel qui fait du bien aux neurones de la culture G. (autres classiques : Les Misérables, Bel-Ami)

Le sourire des femmes de Nicolas Barreau

le-sourire-des-femmes_3747

Encore sous le coup du départ soudain de son compagnon, Aurélie remarque dans une librairie un roman intitulé « Le sourire des femmes ». La lecture passionnée de ce livre, où elle se reconnaît dans le personnage principal, la sauve du désespoir. Aussi décide-t-elle de remercier l’auteur en l’invitant au restaurant. Mais rencontrer l’écrivain par l’intermédiaire de son éditeur se révèle compliqué.
Mon avis : Une histoire simplissime, qui ne fera pas d’entorse au cerveau. Contrairement à ce que l’on peut penser, le personnage principal n’est pas Aurélie mais Paris. Les descriptions de la capitale sont tout en douceur et finesse. On a envie de se téléporter dans l’instant !
Son deuxième roman, Tu me trouveras au bout du monde, est dans la même veine, même si moins rythmé et moins pertinent. Il a au moins eu le mérite de me faire connaître un endroit que je souhaite découvrir prochainement ! 

Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda

ensemble-cest-tout

 » Et puis, qu’est-ce que ça veut dire, différents ? C’est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes…
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences…  » Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l’existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l’idée de mourir loin de son jardin.
Ces quatre là n’auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés… Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l’amour -appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c’est la théorie des dominos, mais à l’envers. Au lieu de se faire tomber, ils s’aident à se relever.
Mon avis : Le meilleur roman d’Anna Gavalda !  On se centre moins sur la ville elle-même que sur les relations entre les personnages mais il gagne tellement à être connu que je ne peux pas m’empêcher de le citer !

               Da Vinci Code de Dan Brown

da-vinci-code
Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n’a plus que quelques instants à vivre. Blessé mortellement, le conservateur en chef va emporter son secret avec lui. Il lui reste cependant un mince espoir de ne pas briser cette chaîne ininterrompue depuis des siècles. Mais il lui faut agir vite. Une seule personne au monde peut prendre la relève, décrypter le code et être traquée à son tour…

Les BD Adèle Blanc-Sec de Jacques Tardi

bd

Métronome et Métronome 2 de Lorant Deutsch

metronome-2 metronome

Par ces deux livres, Lorant Deutsch fait découvrir le Paris quotidien aux parisiens et aux parisiens de passage sous un aspect insolite car historique : dans le premier opus, il s’intéresse au métro et dans le second, aux rues.
Mon avis : Je n’ai pas eu la chance de lire ces livres car je ne les ai découverts que ce week-end, en rencontrant par hasard Lorant Deutsch (ouais, carrément, rien que ça 😃) directement, en dédicace. J’ai eu la chance de pouvoir papoter avec lui pendant 15min et la manière dont il a parlé de ces rues, la culture phénoménale dont il fait preuve, m’ont conquise. Il sait de quoi il parle et n’a pas refilé le travail à un nègre lambda. Après quelques pages feuilletées, je pense néanmoins qu’il faut connaître un minimum Paris afin d’apprécier les subtilités et surtout afin de situer les endroits cités. Je conseille donc davantage ces livres à ceux qui sont familiers de la capitale. Ceux-là se régaleront, c’est sûr !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

INFORMATIONS PRATIQUES

Bar à vin du brunch : Le vingt heures vin la suite
2 rue des Goncourt
Page facebook avec toutes les informations

Parfumeur basque sur la Place des Vosges : Christian Louis
Site Web

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags from the story
, , ,

Vos petits mots

  • ahhh la fameuse rue Crémieux ! Je n’y suis toujours pas allée 🙂 et comme toi, je ne saurais pas y prendre la pause pour ma nouvelle photo de profil ! Sinon, vous en avez quand même vu beaucoup en peu de temps.

    • Franchement, accorde toi un peu de verdure et de couleurs ! C’est tout mignon ! Et effectivement, on a pas mal galopé. Lisbonne la semaine avant nous avait entraînés !

  • non mais sérieux , y a pas de débat tout le monde sait que c est pain au chocolat c’est tout !!
    comme tu le sais je n ai pas encore vu la rue Crémieux hi hi
    donc aller aux premières heures pour avoir la rue à toi toute seule
    *j imagine que ça doit faire comme la Lombard street à San Francisco les habitants sans cesse dérangés

    • Si si, je maintiens le débat pour la chocolatine !
      Oui, c’est un peu ça, pour les habitants de la rue Crémieux. D’ailleurs une maison a posé une affichette sur une de ses fenêtres demandant à ne plus prendre sa façade en photo ! Mais comme elle est en plein milieu, c’est un peu compliqué de l’éviter !

    • Oui, oui, il faut y aller ! Surtout à cette saison, je pense que c’est l’idéal ! Un peu délaissée des photographes de shooting, les habitants doivent être plus relax, que du bon ! Merci pour l’article, mais je te promets que j’ai fait mieux niveau documentation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.