TOULOUSE : « Don Ulpiano », entre épicerie fine et tapas

Je teste à Toulouse

« Ce soir je vais chez Don Ulpiano manger des pintxos ! Qui m’aime me suive ! »

Voilà le cri de ralliement d’une amie, un samedi soir. Ca tombe bien, j’adore les pintxos (qui me le rendent bien) et je l’aime bien aussi, elle ! Puis j’ai compris l’implicite de l’énoncé : là où il y a des pintxos (tapas), il y a des bons apéros ! Eh eh !
On va où déjà ? Chez Don Ulpiano. Quartier des Carmes, juste en face du parking à 2min38 du métro à pied, même en ayant davantage mangé liquide éthanolé que solide.

Une localisation bien pensée

Don Ulpiano, c’est tout d’abord une situation géographique idéale que l’on soit piéton, usager des transports en commun ou encore conducteur. Ici, on est à la croisée de tous les chemins.
Et si tu es nul en orientation, sache qu’une terrasse, quelle que soit la saison, te servira de point de ralliement sur le trottoir.

Bon, ce n’est pas tout ça mais les jambons que je vois au travers de la vitrine me donnent furieusement envie ! On entre ?

Un cadre chaleureux

On arrive dans un tout petit local, où le moindre espace disponible au sol et dans les airs est optimisé ! Sur le plancher des vaches mais après une ou deux marches, on trouve deux petites tables pour se sustenter la papille. Néanmoins, ce qui frappe surtout la rétine c’est l’épicerie fine qui occupe les trois quarts de l’espace en 3D.
On se croirait dans une fête foraine mais tu remplaces le tirage de peluches au fil par le tirage de jambon ! Il y en a partout au-dessus de ta tête. De quoi te remettre les idées cochonnes (c’est juste pour le jeu de mots, hein) en place en cas de chute inopinée !
Si tu baisses le regard, c’est fiesta espagnole à tous les étages de la cornée : jambon pata negra coupé en tranches et autre charcuterie, tortilla, boissons basques et espagnoles, produits à emporter ou à consommer sur place.

Pour nous ce sera la seconde option. Il y a trop à tester pour tout emporter, nos petits bras ne sont pas assez longs ! (puissance de l’excuse : 3/20)
On nous installe dans la cave en briquettes, typiquement toulousaine. J’adore les ambiances feutrées de ces sous-sols ! Bon point ! Elle est joliment aménagée avec ses bouteilles fixées aux murs incurvés, dans des camaïeux éthyliques. J’adore !

Don Ulpiano bar tapas Toulouse
Les pintxos achèvent de compléter le tableau : tortilla, tartines au jambon, tartines au jambon et fromage truffés. Ces dernières sont une tuerie gustative ! On termine par la petite note sucrée : les gâteaux basques.
Personnellement, j’ai bien voyagé dans le pays basque, qu’il soit espagnol ou français, au cours de cette soirée. Il faut dire que Charles, le jeune gérant, y a largement contribué par son entrain, sa passion et son sourire.

Don Ulpiano bar tapas Toulouse
Ce soir on fête la première bougie du bar ! (crédit photo Don Ulpiano)

Au moment de la douloureuse, au comptoir, la douleur est comme anesthésiée : les tarifs sont tout à fait concurrentiels des autres bars tapas du centre ville.

On repart heureux et repus.
Mais on aurait bien tiré sur une de ces ficelles pour voir si on allait gagner un jambon ! Il y aurait d’autres adeptes de ce jeu dans l’assistance ??

*****
Ma note : 18/20

Don Ulpiano bar tapas Toulouse

INFORMATIONS PRATIQUES

Adresse : 17 place des Carmes 31 000 TOULOUSE
Contact : 05 61 47 99 64 ; toulouse@donulpiano.com
Page facebook

15409630_10154766104333610_1279272740_o

Enregistrer

Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.