Une nuit insolite dans un avion en Loire-Atlantique pour les passionnés de voyages !

Le samedi 22 octobre 2016, nous avions une nuit de prévue en logement insolite lors de notre petite virée dans les Pays de la Loire.
Cadeau d’anniversaire de monsieur, nous avons donc dormi… dans UN AVION !!!
Rien d’exceptionnel me diras-tu pour des nomades perpétuels. Oui mais non. Cet avion-là, il reste au sol et a été transformé en petit studio ! 
Je te fais une petite visite guidée de notre séjour ?

Nuit insolite en avion Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique

Avant le séjour

La réservation s’est faite via la page facebook du Camping le Haut Village. 
A ma grande surprise, la réponse a été rapide et efficace. L’achat s’est effectué dans les plus brefs délais et de manière tout à fait agréable.
Je t’invite à aller sur leur site et leur page facebook (donnés dans les informations pratiques en bas d’article) pour connaître les tarifs car s’agissant d’un cadeau pour mon correcteur en chef, je ne peux décemment pas l’indiquer ici !  

Pendant le séjour

Après une journée intense à Nantes, nous arrivons à 20h dans le village de Saint-Michel-Chef-Chef. Tu penses peut-être que je te fais une blague et pourtant, non non. C’est bien le nom de cette commune. La preuve : 

Malheureusement, il est trop tard pour rencontrer qui que ce soit à cette heure. Néanmoins, nous avions prévenu dans l’après-midi de notre arrivée tardive et on nous avait laissé sur la porte de l’accueil une enveloppe à notre nom avec à l’intérieur un plan du camping pour trouver notre avion (ça doit pas être si compliqué à trouver pourtant un avion au milieu des bungalows ? Ben si. Dans le noir complet, c’est pas si évident. Ou on a fortement besoin d’un RDV chez l’ophtalmo), la clé, un petit mot et un dépliant bourré d’informations vraiment pratiques : 
– sur le camping et son fonctionnement
– sur les numéros d’urgence (docteurs, infirmières, pharmacies…)
– les jours de marché
– que visiter dans le coin
On apprécie beaucoup l’attention. 

On se rend donc à notre « maison » pour la nuit, facile à trouver grâce aux bonnes indications du plan.
Trop chouette, on est en bord d’étang, on a une petite terrasse privative en bois avec une table construite grâce à un panneau d’indication de bord de piste de décollage ! Pas de doute, on est dans l’ambiance et M. Coolture est dans un état d’excitation de ton neveu de 2 ans qui voit le pompon sur un manège vénitien !

Nuit insolite en avion Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique

Je lui laisse donc la primeur du tour de clé et de la découverte. 
On entre par l’avant de l’appareil et première surprise : le cockpit est vraiment conservé avec ses manettes, ses boutons de contrôle. Un couchage d’une place a même été installé à la place du co-pilote. 

Nuit insolite en avion Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique

On passe ensuite dans le coin « cuisine » avec évier, plaque de cuisson, batterie de cuisine, produit vaisselle et éponge, bref, tout ce qu’il faut pour se préparer à manger. Zut, je ne savais pas, nous on n’a rien prévu ! 

Nuit insolite en avion Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique

En face de la cuisine, on trouve une minuscule salle de bain, de la taille des toilettes dans le vrai avion, mais sans lavabo, il faudra utiliser l’évier de la cuisine.  
On arrive sur ces entrefaites dans la « salle à manger » avec une table et deux fauteuils provenant d’un avion de la compagnie Air Inter et, souci du détail, un trolley d’hôtesses de l’air provenant de la compagnie Air France !  
Enfin, au fond de l’appareil, un lit deux places avec petites liseuses, un espace penderie et un rideau séparateur avec le reste de l’avion.  

 
Nuit insolite en avion Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique

On se sent bien dans notre petit cocon volant-mais-fixé-au-sol-sans-ses-ailes ! Il faut dire que nous allons dormir dans une maquette. Cet avion n’a jamais volé. Mais il fait particulièrement bien illusion ! Et il avait des ailes à la base, néanmoins, elles risquaient de scalper quelques arbres et bungalows au passage !
On passe un peu de temps à fermer les… hublots ! Oui, il y en a un peu plus que des fenêtres traditionnelles ! 
Mais on se rend compte d’un sacré oubli. Ici c’est un camping, non un hôtel ou un gîte, et donc il fallait amener draps, duvets et… serviettes ! Pour le coup, on est vraiment venus comme des touristes et ça ne nous a pas du tout effleuré le neurone de la bonne idée, lui aussi parti en vacances ! Vive le système D !
Ma grande peur est soulagée : oui il y a du chauffage et il marche très bien ! D’ailleurs tant mieux car la carlingue de l’avion n’est pas le meilleur moyen d’isolation, et on le sent bien le lendemain matin au lever, en passant un peu près des bords…

On a passé une bonne nuit avec les bruits de l’étang (le ragondin qui plonge…) et surtout le silence de la campagne. Puis les plic plic de la pluie du matin. (de la journée en fait, mais ça on ne le savait pas encore)
Première fois que j’arrive à dormir en avion depuis mon enfance ! Je suis drôlement fière en m’étirant sur le bord du lit !

Mais…Wouaaaaaaaah ! C’est quoi cette tête au hublot ??? (avoue quand même que c’est surprenant quand tu es dans un avion)
Bah c’est juste un gamin curieux du logement d’à côté ! Tu parles d’un réveil ! 
Un brin de toilette rapide.
On remballe notre minuscule bazar à qui l’on n’a pas laissé le temps de s’installer en une nuit. On commence à filmer la petite vidéo de l’intérieur de l’appareil pour te montrer, maintenant qu’il fait jour, et là… TOC TOC !

Zut, on n’attend personne. A part le livreur de shamallows. Enfin celui de mes rêves.
Raté ! C’est la femme de ménage qui nous laisse 2 min pour nous en aller car il est 11h01 et qu’il fallait avoir libéré à 11h00. D’ailleurs elle attend dans sa voiture garée à côté de la nôtre. 
Un peu sommaire comme fin de séjour ! Surtout que j’ai relu les instructions dans l’enveloppe et il n’est nulle part question d’un horaire de check-out !
Bref, comme je vais quand même parler de ce logement et que ça leur fera sûrement un peu de pub bénéfique, je choisis de prendre 4 min ! Rebelle des prés, attention !
Un rappel à l’ordre est donné, ok, je sooooors.
On arrive à faire quelques photos de l’extérieur avant le déluge qui ruine nos objectifs. 

Nuit insolite en train Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique
Nuit en train et RER !

Nuit insolite en avion Camping le Haut Village Saint Michel Chef Chef Loire Atlantique
Encore une nuit en avion, mais GRU cette fois (4 places)

Je te propose donc de découvrir notre avion Skylander ainsi que les autres logements insolites du camping grâce à cette petite vidéo, trèèèèès modeste, tu l’auras compris, car tournée en conditions extrêmes (temps imparti aussi mince qu’un papier filtre et pluie battante) : 

Au final ? 

On a beaucoup aimé cette expérience. On a passé une excellente nuit dans un logement insolite et toute la partie organisationnelle/réservation était parfaite, la personne très agréable.
J’ai adoré le guide du voyageur sur la table qui t’explique d’où vient ton avion, comment il s’est retrouvé au camping, ainsi que tous les autres logements insolites qui le constituent.
Les enfants se régaleront dans le secteur des trains, aménagés avec des décors de far-west !

Les petits moins :
– le départ un peu « brutal » alors que nous n’avions pas l’information de l’horaire de sortie. 
– Pour le prix de la nuit, peut-être prévoir au moins des serviettes de toilette ? 
– Le wifi existe mais je n’ai jamais réussi à le capter depuis l’avion, il faut aller à la terrasse du bar. Sous la pluie d’automne et le froid, c’est compliqué. On se comprend.
(personnellement je m’en fiche, mais je passe aux étrangers ou aux nomades digitaux de passage)

En avion, Simon ! J’t’emmène où ? 
*****
Ma note : 17/20

Bonus « bon plan » : le restaurant

Comme nous n’avions rien prévu pour manger dans l’avion (grève du trolley), nous avons décidé d’aller à Pornic, à 10min de voiture, pour remplir le fond de notre estomac.
Notre choix s’est porté sur le Bistronomi’k, dans une petite rue parallèle au port. Mais quelle bonne idée ! On s’est ré-ga-lé ! 
Pour 20 € et des poussières j’ai mangé : une soupe maison, des noix de saint-jacques aussi bien présentées que plaisantes à la papille, un verre de jus de raisin fermenté. Et un demi-macaron au chocolat.Pour la touche sucrée. C’est important.
Tous les produits sont frais et locaux, les portions impeccables. On a tout terminé sans avoir encore faim au moment de payer. 
Pour un excellent rapport qualité/prix, n’hésite pas à aller te faire caresser l’épithélium par les aliments de ce bistrot.  

Bistronomi'k Pornic

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Le Camping le Haut Village
4 route de l’étang 44730 Saint-Michel-Chef-Chef 
+33 (0)2 40 39 93 45
Le Bistronomi’k 
20 rue Marine 44210 PORNIC
02 44 06 50 03
Page facebook

Vos petits mots

  • Je viens de partager ton article sur Twitter, je trouve cette expérience très originale ! Ça a l’air vraiment sympa (et j’adore définitivement ton accent du sud dans la vidéo). Je pense que comme toi, ce serait la seule façon pour moi de dormir dans un avion !

    • Je crois qu’il faut le faire une fois dans sa vie. Rien que pour dire « Oui oui, je dors facilement dans l’avion ». Le reste n’est que détail finalement ! 😉 Merci beaucoup pour le partage et pour mon accent du sud ! Ca apporte un peu de soleil en hiver. Je crois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.