HAUTE-GARONNE : visiter et se balader à Carbonne

Aujourd’hui j’inaugure la partie « balades et randos » !
Afin de s’y retrouver plus facilement, elle n’aura pas d’endroit dédié sur le sommaire Voyages & Co, hormis pour ce qui concerne celles aux alentours de Toulouse étant donné que j’y vis et que je suis donc amenée plus souvent à me promener dans le coin !

 

Pour ce premier article, je te présente mon village d’origine, cher à mon coeur : Carbonne.
(dont les habitants sont les carbonnais, pas les « carbonisés » !)
Balades à Carbonne Haute Garonne


Ancienne bastide datant du XIIème siècle, située à 40 km au sud de Toulouse, elle conserve quelques vestiges anciens sous ses nouvelles infrastructures de petite ville : l’église Saint-Laurent (du nom de son patron protecteur) datant du XIIIème siècle, le château du quartier de La Terrasse, deux pigeonniers classés aux Monuments Historiques dans la cour de la maison de retraite et à côté des Briconautes (sur la « rocade »), la Tour du Gouverneur et le quartier du Bariot, ses halles côte à côte et d’époques différentes dans la rue Jean Jaurès et Gambetta (hyper-centre), un pilier de pont datant du Moyen-Age tout au fond du quartier du Pila…

 

Grande Halle

 

Eglise Saint Laurent

 

Pigeonnier de la maison de retraite

Depuis quelques années, une balade cycliste relie Carbonne à Boussens (en suivant sur une bonne partie le canal de St Martory, loin de la route) et depuis peu de temps, des balades piétonnes ont été aménagées sur la commune même de Carbonne.

A ce jour, j’en ai testé deux sur les cinq proposées (le détail est ici).

La balade des abris : 

Agréable balade familiale d’environ 1h, le temps de flâner, très facile, elle ravira les enfants de 4 à 99 ans par ses cabanes originales et les plus jolis paysages carbonnais ! Ne manque pas d’admirer les splendides maisons depuis le bas des gages !
Le plan de la balade ainsi que les informations complémentaires sont ici.

(Conseil : évite les tongs, les galets adorent faire des blagues aux chevilles )

Record de ricochets à battre : 5 ! (je suis nulle !)

 

Ma note : 9/10
 
Balades à Carbonne Haute Garonne
Abri de la digue
 

La balade des coteaux : 

Indiquée comme étant de 1h30, comptez plutôt 2h30 en prenant le temps de flâner et de prendre vos photos.
Dénivelé : 210 m
Difficulté moyenne avec des passages délicats. Je ne conseille pas vraiment avec des enfants de moins de 8 ans : le raidillon pour monter au point de vue n’est pas très simple.

Deux départs sont possibles : du pont du Jumelage ou de la route de Latrape. Prenez plutôt le premier : moins de montées mais surtout, d’un point de vue sécurité, si le sol est un peu humide et la glaise glissante, il sera plus facile de monter le raidillon que de le descendre.

Balades à Carbonne Haute Garonne

Partant de là, ce n’est que du bonheur :

– tu longeras la Garonne dans un glou glou apaisant (échauffement à l’apéro qui suivra)

 

Balades à Carbonne Haute Garonne

– tu domineras la plaine et surtout le village de Carbonne (le coucher de soleil doit y être magique) et en te retournant tu découvriras les champs aux cultures variées et aux couleurs changeantes

 

Balades à Carbonne Haute Garonne
Balades à Carbonne Haute Garonne

– tu admireras si tu as de la chance, et que le Papa Noël ne t’a pas puni, les Pyrénées enneigées et dégagées

 

Balades à Carbonne Haute Garonne

– tu traverseras des champs de genêts odorants (et en priant pour ne pas croiser le repas d’Obélix)

– tu découvriras la flore locale variée (genêts, pruniers sauvages, blé, chênes, noisetiers, lilas, marguerites, crocus, etc.)

 

– tu traverseras le petit ruisseau du Pantala. Prévois un petit bateau en papier et tu pourras rejouer la scène de la pub Herta des années 90 !

– tu découvriras le moulin de Ferrery, au point de vue caché (pourtant c’est LE bon plan : il y a même une table de pique-nique pour le goûter) : dans un virage entre l’arrivée sur la route de Latrape depuis la balade des Coteaux et le pont de l’Arize.

 

Balades à Carbonne Haute Garonne Moulin de Ferrery

– tu feras une halte sur le Pont de l’Arize pour regarder les carpes et le clocher rouge de l’église Saint Laurent perdu dans la verdure environnante

 

Balades à Carbonne Haute Garonne Arize

– tu ouvriras tes paupières pour tester les limites de ton globe oculaire face à l’ancienne maison de l’ambassadeur

 

Balades à Carbonne Haute Garonne

– tu traverseras le plus vieux pont de Carbonne : le pont de pierre.

 

Balades à Carbonne Haute Garonne Pont de pierre

Les informations complémentaires (cartes, apports culturels) sont ici.

Pour voir davantage de photos, ça se passe sur la page facebook : viensmater !

 
Ma note : 10 /10 🏆 (j’ai adoré cette balade diversifiée) 

Conseil : N’oublie pas ton appareil photo ! (et mets un pantalon, il y a pas mal d’orties. Perso, je les préfère dans la soupe…)
 
*****
Si ça te dit de t’aérer loin de la pollution et de la foule, Carbonne vaut le coup (et je dis ça en toute subjectivité), le temps d’une journée, à 35 min de route de Toulouse ! 😉
Balades à Carbonne Haute Garonne

Vos petits mots

  • Je suis handicapé, momentanément j’espère, merci de m’offrir ces images qui me sont familières. Elles me permettent de me promener sans m’altérer davantage. JP

    • Eh eh, avec plaisir ! Je te souhaite aussi que cet état d’immobilité soit temporaire et que tu puisses à nouveau arpenter dans peu de temps ces chemins fleuris. Bon rétablissement !

    • Ouiiii, c’est vraiment beau ! Et je ne dis pas ça parce que je suis subjective ! (enfin si, mais pas que !)
      Je te conseille par contre d’y aller au printemps voire en mai/juin pour la balade des coteaux afin de voir les genêts en fleurs en plus de voir les Pyrénées enneigées ! En hiver la grosse côte est toute boueuse, ça sera plus galère qu’autre chose, et puis c’est la saison de la chasse au sanglier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.