California Dreamin’

Oh Pénélope Bagieu !! Mais siiii, tu connais : Joséphine, Ma vie est tout à fait fascinante… !
Et bien sûr, cette pépite qui date de 2015 : California Dreamin’ !
Attirée par la couverture depuis un moment et par les articles relayés dans les médias, j’ai eu é-nor-mé-ment de mal à patienter lors de ma réservation à la médiathèque.
Hier soir, j’ai récupéré ce Graal illustré !
Ce matin, je le chronique. 
Est-il besoin de préciser que j’ai dévoré les 272 pages ? 


Je vais commencer par te dire que je ne savais pas du tout de quoi parlait cette BD avant de l’ouvrir…
Bah oui, une femme forte à manteau rouge avec une valise dans une rue américaine, ça a suffi à piquer d’un dard de frelon boulitt’mique ma curiosité. C’est atypique, original et je sens l’héroïne charmante.
Zou ! C’est suffisant !

Est-ce que le titre te rappelle quelque chose, à toi ?
Bon, si tu as moins de 30 ans, je pense que non. Ou alors tu es comme moi, tu n’as pas la mémoire des noms. On va tous se rafraîchir la mémoire en écoutant un petit truc : 

Et là ? Tu vois le lien ? 😄
Oui, c’est la vie de Mama Cass, la chanteuse vedette des Mamas and Papas, que la BD nous présente.
Ellen, de son vrai prénom, est une petite fille juive qui, dès son plus jeune âge, est passionnée par le chant. Elle le sait bien, plus tard, elle sera une chanteuse célèbre. Et elle va se donner les moyens de ses ambitions, Ellen, quitte à échanger Baltimore pour New York, la fac contre une vie bohème et fauchée, quitte à essuyer des refus liés à son physique hors-norme. Mais elle est prête à tout pour ne pas se retrouver vendeuse dans l’entreprise familiale et, à 19 ans, Ellen devient Cass Eliott, le membre le plus emblématique du groupe, et pas seulement parce qu’elle prend de la place sur la photo comme ont pu ironiser ses détracteurs !

Mon avis ? 

Ce livre est l’exemple même que la beauté intérieure peut aussi s’admirer à l’extérieur, mais sous des formes un peu différentes de celle à laquelle on s’attend : une voix d’or, un charisme envoûtant, un humour décapant. Car Cass Eliott, c’est tout ça à la fois. Même Michelle Phillips, ancien mannequin blond, longiligne, et autre membre du groupe, parait terne et sans saveur à ses côtés.

Par cette BD, on découvre sa vie. Pour ma part, j’ai découvert carrément le personnage car même si je connais la chanson mythique, je ne connaissais rien du groupe la chantant.
La grande originalité du livre est de nous faire connaître les principaux chapitres de la vie de Mama Cass en employant pour narrateurs les personnes de son entourage proche. Ici pas de narrateur omniscient et Ellen ne prend jamais la parole. Une jolie prouesse scénaristique qui en plus de dérouler correctement la biographie nous fait découvrir le milieu relationnel de la jeune femme boulimique tant de nourriture que de vie et d’amour.
J’ai apprécié de voir TOUS les moments de ses débuts de chanteuse : les bons comme les mauvais. On ne cherche pas à la porter aux nues : elle est aussi une chanteuse qui a eu du mal à se creuser une place dorée, qui a connu des amours contrariés. Une humaine au delà d’une super star, attachante, émouvante.

Les dessins ne ressemblent pas à ceux auxquels Pénélope Bagieu nous a habitués, colorés et pleins de pep’s. Ici, ils ressemblent à des crayonnés à la va-vite, avec une impression d’inachevé. Si cet aspect peut surprendre au début, l’oeil s’habitue rapidement et apprend à saisir en instantané les expressions faciales et les attitudes des personnages, sublimées par le noir et blanc.

Bref…

Cette BD est un petit coup de coeur qui m’a permis de découvrir Mama Cass et son groupe, qui ne font pas partie de ma génération.
J’ai adoré l’idée de raconter une biographie au travers de plusieurs narrateurs qui font partie de l’entourage proche du personnage principal, qui a, pour sa part, su me toucher.
Le rêve californien prend une toute autre dimension sur les airs des Mamas and Papas ! 


*****

Ma note : 19/20

Le bonus du lectonaute : le jeu du « qui est-ce ? » 

Sauras-tu les retrouver ?? 😜

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.