Ils ont fait le tour du monde ; 32 portraits de blog-trotters

Voilà un livre que je souhaitais VRAIMENT lire.
Je ne sais plus très bien où j’en ai entendu parler pour la première fois, certainement dans un magazine.
Je l’ai trouvé par hasard à la médiathèque et j’en avais les yeux tout étoilés (et exorbités).
Cet état oculaire ne m’a pas quittée tout le long de ma lecture.

Laisse moi t’expliquer pourquoi…

Comme tu l’auras remarqué, je me suis lancée dans l’expérience du blogging (phénomène très en vogue ces derniers temps), non pour faire une course au « like » ou pour suivre la tendance, mais simplement comme la plupart des voyageurs, pour partager mes expériences auprès d’autres baroudeurs ou encore pour faire voyager des personnes qui ne le peuvent pas, malgré tout, avec moi. Et puis ça m’évite aussi de faire 54 fois le même compte-rendu détaillé précédé de la traditionnelle question « Qu’as-tu vu ? C’était bien ? » ! 
Même si j’adore vraiment raconter mes périples, parfois la nostalgie du retour nous fait garder un peu pour nous ces souvenirs-doudous, on n’a pas envie de les mettre en voix tout de suite. Famille, si tu me lis…! ^^
Ca me permet également de continuer de faire vivre un voyage même s’il est terminé, et au-delà de mes propres souvenirs, de mieux me documenter sur des choses découvertes sur place.
On aime, on n’aime pas, peu importe. (Enfin, si tu es dans le deuxième cas sache que tu viens de diminuer ton existence sur cette Terre de 11 ans !)
Qu’on soit 53 ou plusieurs centaines, peu importe.
Je privilégie toujours la qualité à la quantité et je n’en changerai pas, personnellement, pour autant.

Ce gros livre commence par une introduction sous forme de questions essentielles et que j’ai souvent été amenée à me poser : 
– Le tour du monde est-il le stade ultime du tourisme ?
– Les voyages au long cours donnent-ils du sens à l’existence ?
– Est-ce réellement des vacances ? 
– Quel est l’impact des nouvelles technologies sur les voyages ? 
– Peut-on encore voyager au long cours sans tenir un blog ?

Fort des expériences de 32 personnes, le documentaire nous donne des pistes de réponses. Intéressantes, au demeurant, à compléter ou à nuancer toutefois par son expérience et son ressenti personnels. 

Et sinon de quoi ça parle ? 

Je te l’explique dans cette petite vidéo (pour l’accent du pays du soleil couchant, c’est cadeau !):

Tu l’auras compris, j’ai BEAUCOUP aimé ce livre.
Je me suis enrichie des aventures de personnes que j’aurais tout à fait pu rencontrer sur la route et avec lesquelles j’aurais pris plaisir à papoter, à échanger.
J’ai été agréablement surprise de trouver un encart à chaque fois sur le « après-voyage », comment l’ont vécu les globe-trotters, ce retour si difficile que l’on occulte si souvent, notamment dans la littérature de voyage. Parce que quoi qu’on en pense, chaque voyage nous transforme un peu. Ce n’est pas pour rien qu’une fois que l’on y a goûté, on pense déjà à repartir dès la douane de notre aéroport de base franchie.
Mais le livre met tout ceci en mots bien mieux que moi : 

 » Au retour, le voyageur ressent une douleur. Il a perdu un monde et doit réapprendre à vivre sans lui. C’est dur de se dire qu’on ne retournera jamais dans tel pays. C’est aussi pour ça que l’on prend des photos et rapporte des souvenirs. Photos et souvenirs jouent le rôle de doudous, d’objets transitionnels qui aident à faire le deuil du voyage. On ne parle pas non plus de la peur du départ. On est content mais tendu. C’est le syndrome du bernard-l’ermite. Il va falloir sortir de sa coquille pour aller dans le vaste monde, mais j’ai envie de donner le dernier mot à Jules Verne. Le dernier chapitre du Tour du monde en 80 jours s’intitule « Dans lequel il est prouvé que Philéas Fogg n’a rien gagné à faire ce tour du monde si ce n’est le bonheur. »

Pour terminer, n’oublie jamais ce conseil de Mark Twain rappelé en page de garde : 

Information complémentaire : 
Voici le blog d’Alex dont je parle dans la vidéo.
Mais il y en a d’autres tout aussi intéressants ! J’en ai sélectionné quelques-uns dans la partie droite du blog dans la partie « mes blogs de voyages favoris ».

*****

Ma note : 20/20

Vos petits mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.