L’atelier d’écriture c’est possible avant son agreg de lettres anciennes et ses 59 ans et demi ?

Tu croyais qu’il n’y avait rien de pire que ton réveil à 6h30 un vendredi matin ?
Erreur. Il y a celui du dimanche matin à 8h15.
Je le savais pourtant qu’il fallait se coucher avant 3h du mat’ en allant à cette soirée brésilienne la veille.
Autant dire que la torture extrême de ton fils qui finit le paquet de shamallow devant ton nez en souriant, c’est presque de la même intensité que ce réveil qui sonne  hurle là, ce dimanche matin.

Margaux motin:
Artiste : Margot Motin (si tu ne connais pas ses BD je t’engage à les découvrir d’urgence !)

Heureusement qu’il y a une motivation à se mettre à siffloter avec entrain comme les 7 nains sous la douche pendant que le spécimen adulte poilu de la maison semble encore rêver qu’il est une moto.
Ce matin, je vais tester l’ atelier d’écriture à l’Estaminot ! 

Je ne sais rien du déroulement, juste les horaires, le lieu, le fait que la participation financière est libre et que c’est visiblement super sympa.

Allez viens, on va découvrir ça ensemble ! 

- illustration: Erin McGuire:

Qui ? 

Nous sommes 7 participants (1 homme et 5 femmes) en incluant la maîtresse de cérémonie.
J’avais un peu peur de me retrouver avec des personnes d’une moyenne d’âge « vintage » mais non ! On était entre 25 ans et la petite quarantaine.
J’aurais bien aimé connaître les professions des personnes, par curiosité, surtout après l’écoute de leurs productions…
Quoi ?

Ben, un atelier d’écriture… Donc il va falloir écrire des choses sorties de notre imagination fertile. Enfin un moment où je vais pouvoir me lâcher sans prétexter l’effet conjoint d’un triple mojito et d’une superbe poussée de fièvre à 40° pour justifier mes délires romancés.
Comment ? 

En tant qu’instit’, j’aime beaucoup la façon dont a été menée la séance. C’est aussi souvent comme ça que je procède lors des séances de rédaction. A la manière d’une séance de sport : on s’échauffe avec de petits exercices rapides pour se débrider un peu le muscle puis on passe aux deux activités plus longues et plus intenses.

Ce dimanche, c’était la Saint Valentin, donc forcément, le thème n’a pas été trop compliqué à choisir. J’ai un brin pâli car j’ai un peu de mal à écrire quoi que ce soit de romantique et envolé façon plume rose plantée dans le derch’ sans sortir au moins un gros mot. Ne connaissant pas le public à mes côtés, ni son ouverture d’esprit tordu, c’était délicat.
Voici les différentes consignes qui nous ont été données : 
commander une boisson chaude
On peut mettre un peu de rhum discrétos dedans ? Nan parce que pour moi, c’est un grand soutien une fois arrivée à l’étape de la battle stylo/feuille blanche !
trouver un livre dans la bouquinerie au titre qui évoque l’amour, la sensualité, l’érotisme. Cette dernière précision apportée, je sens que je vais finalement pouvoir faire comme à la maison dans mon style d’écriture. Dans le secteur jeunesse, je dégote « le strip-tease de la maîtresse » mais comme on est encore dans mes premières 15min de timidité, je vais plutôt choisir « l’homme qui achète la lune » !
– écrire une liste de mots qui nous évoque le sentiment amoureux. 
Quand on fait un tour de table des résultats, c’est bien drôle de voir comment chacun le vit : sensoriel, pragmatique, littéraire, en mode « j’ai le cadavre de mon ex dans mon coffre mais chut »…
– choisir un mot de la liste. Trouver d’autres mots qui commencent par la même lettre que lui. Ecrire une phrase avec tout cela.

– choisir un autre mot de la liste. Trouver d’autres mots qui riment avec lui puis écrire un poème en vers.
Oh crotte de mammouth constipé ! J’ai pas écrit de poème depuis 10 ans. Et en plus j’ai choisi « regard ».
Alors, voyons… connard, salopard, nanard, trouillard, queutard… Il va être joli mon poème je sens !
(Résolution de février : arrêter de traîner avec des mecs pour diversifier mon lexique)
Bon, tu t’en doutes, c’est là que les participants ont commencé à lever le sourcil devant ce canard parmi les cygnes ! (tiens « canard » !!! J’y avais même pas pensé !)
– Noter les titres des livres choisis au début. Ecrire une courte histoire incluant ces titres.

– Reprendre la première phrase de la production du voisin pour l’exo précédent + la liste de mots du début. Ecrire une lettre d’amour à partir de tout ça.
Bon, bon, ça fait beaucoup de mots totalement différents tout ça. Dans quel sens partir ??
Allez, on se lance on verra bien plus tard. Mmmmh la crêpe au Nutella qui passe sous mon nez, ça pose un cadre de douceur et de bien être qui stimule le thème. Ah non. Qui stimule mon estomac en fait.
Et là BIIIIIM, vu que c’est le bouquet final de l’atelier, forcément, on peut pas avoir une consigne aussi simple, on rajoute encore une contrainte : un minuteur est programmé pour sonner toutes les minutes ; quand il sonne, chaque participant donne à voix haute le mot qu’il est en train d’écrire et les autres doivent l’inclure dans leur production.
Note à moi-même : pas de gros mot dans les 10min qui viennent, pas de mot tendancieux. Et si ça tombe sur un, tu mens.
Comme t’es un lecteur sympa, je vais te la montrer cette lettre. J’en suis sûre, l’an prochain Cupidon m’engage comme assistante. Si tu es célibataire, tu devrais donc me masser les orteils et faire briller ton hypocrisie dès maintenant !

Mon BILAN : 

J’ai ADORE ! Les participants sont très sympas et n’ont jamais jugé mon style différent du leur.
Tout se passe dans la joie et la bonne humeur malgré des textes parfois difficiles dans lesquels on met des parties de nous à nu face à des étrangers.
J’ai été émerveillée par certaines productions et la qualité de l’écriture tant au niveau du fond que de la forme. Si certains sortaient un livre, je n’hésiterais pas longtemps à l’acheter.
Les consignes sont variées donc même si on est moins à l’aise sur un exercice, on peut prendre du plaisir sur un autre.
Les horaires sont tenus : on commence à l’heure, on finit à l’heure. La deuxième partie m’épate en venant de l’Education Nationale ! Le Monde en général n’était donc pas sous le joug dictatorial du lapin blanc d’Alice ?!
Enfin, j’en ai déjà parlé, ça se passe dans un super endroit !! 
Voici maintenant le petit bonus.  : 
LA LETTRE D’AMOUR façon COOLTURE ! 

IMPORTANT : bien commencer par le début de la lettre sans tricher ! 


Post-scriptum : 
11067707_10152723686581269_6740754457590321174_n.jpg (736×736):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.