Dessinez c’est croqué !

Dimanche 22 novembre, sous un froid polaire, nous nous sommes rendus à un atelier autour de la réalisation d’un carnet de voyage. J’en ai parlé dans un article précédent.
Cette animation avait lieu dans le cadre du festival Terres d’Ailleurs qui se déroulait au Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse : nombreuses projections sur les « savanturiers », exposition sous l’éléphant du hall d’entrée en rapport avec les explorations et les carnets de voyage et puis les ateliers enfants et adultes permettant d’aborder un point de la confection de carnet : le portrait en voyage, les techniques de collage et de mise en page, les croquis sur le vif…


Nous avons choisi de travailler les croquis sur le vif. C’est une dessinatrice exploratrice naturaliste qui nous a fait découvrir la chose de manière pédagogique : on nous montre un sujet (en 2D, c’est plus facile) et nous devons le croquer en 1min. Au début on se laisse surprendre, on cherche à dessiner des détails et on ne parvient pas à terminer. Puis on nous explique, on recommence et effectivement ça va mieux. On a au moins l’animal dans on ensemble, même si les proportions ne sont pas rigoureusement exactes (j’avais plus un poussin qu’un calao !)
Les plus doués croquent et colorisent ensuite des animaux empaillés en 3D alors que nous qui faisons partie des débutants, restons sur la 2D. Du coup, le « sur le vif » est aussi vif qu’un éléphant de mer en pleine sieste mais c’est parfait !  Et ce n’est déjà pas une mince affaire quand on ne connait rien à l’aquarelle ! Là aussi on ressort avec quelques connaissances en plus qui vont nous donner une bonne base.

Bilan : RIEN à redire concernant la qualité et l’ambiance de cet atelier. Nous n’étions que 10 donc nous avons pu bénéficier de conseils personnalisés et pour ceux qui n’avaient pas de matériel personnel, il leur était prêté.
Un excellent rapport qualité-prix qui rebooste notre motivation à décorer nos petits carnets même si en ce qui me concerne, je ne négligerai pas la part d’écriture au détriment du dessin. J’ai besoin de me noter les adresses, les visites intéressantes et celles qui le sont moins (etc) dans le cadre d’un voyage retour ou tout simplement pour conseiller mes amis, des internautes…Et puis j’aime bien raconter mes impressions, mes fous rires, mes moments de blues ou d’inquiétude… Parce que c’est ça aussi le voyage !

Si vous voulez aller faire un tour sur le site de notre prof, Aurélie Calmet, c’est et ça vaut VRAIMENT le coup de regarder, même le temps d’un clignement de paupière ! 

Et pour avoir une idée du rendu final de ma production (j’ai triché, j’ai fini d’aquareller certaines parties le soir chez moi), ça donne ça :  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.