PYRENEES ORIENTALES : Que faire à Saint-Cyprien en dehors de la plage ?

Enfant, j’allais tous les week-ends en camping-car à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales avant de m’envoler dans un gros n’avion pour le reste de l’été. Je connaissais donc plutôt pas mal les abords de Saint-Cyprien-plage : la plage justement, avec son lot de corps échoués, souvent un peu grillés, les boutiques de fringues estivales et de maillots qui tiendront le temps de la saison, les bars qui t’aident à oublier ta teinte d’écrevisse ébouillantée et les kékés des voitures de la promenade de bord de mer avec leur musique de bas étage pour vieux sans sonotone. Et les glaces, j’ai failli oublier les glaces de la balade digestive du soir ! Je raille un peu dans les stéréotypes mais ce sont des jolis souvenirs d’enfance qui me font venir le sourire aux lèvres aussi sûr que l’odeur des pins parasols à la narine.

Le hic, c’est que je n’ai plus 7 ans, plus de camping-car et plus envie de tout ça.
Par contre, j’ai une de mes plus vieilles amies qui est partie s’installer là-bas ! Eh eh ! Voilà l’occasion de voir si l’on peut faire autre chose que jouer au toast sur le sable ?
La réponse est oui, évidemment. Heureusement même, car quand le vent souffle, tenir sur la plage peut-être assimilé à la durée d’un numéro de rodéo !

Que faire à Saint-Cyprien ?

Saint-Cyprien-plage

Le bord de mer

Oui, le village se divise en deux parties, comme Argelès, mais les deux parties sont habitées à l’année. Ce côté plage, c’est davantage celui des touristes saisonniers estivaux. On y retrouve tous les grands succès : promenade de bord de mer, place qui accueille les divers concerts, boutiques, bars, restaurants, fête foraine, sports nautiques…
Mais il y a aussi le port de plaisance (le 3ème d’Europe d’ailleurs), vraiment mignon, avec ses marins vendant la pêche du jour le matin pour les courageux. Ce que nous n’avons pas été. On se revendique pro-grasse mat’ !

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester mais ça fera partie du prochain passage : la promenade de 45 min en bateau sur la lagune grâce à une navette. Une excellente idée pour voir le port et les marinas d’un autre point de vue sans nourrir les poissons par-dessus le bastingage ! #teammaldemerbonjour

Le jardin des plantes des Capellans

On a adoré la balade dans ce jardin. On ne s’attendait pas à ce qu’il soit si beau et aussi bien entretenu mais le fait de croiser deux couples de mariés en l’espace de 10min aurait dû nous mettre la puce à l’oreille !
Sous les « léoooooon » des paons, dont un albinos sublime, on avance sur un chemin de bois, entourés par une pelouse taillée plus précisément que la barbe de Flo. On passe sur le pont au-dessus de la mare grouillante de carpes, et autres requins d’eau douce, avant d’aller se rafraîchir à l’ombre de la forêt de bambous.

jardin-plantes-saint-cyprien

  • paon-albinos-jardin-capellans-saint-cyprien
  • Paon jardin des Capellans Saint-Cyprien
  • chemin-jardin-capellans-saint-cyprien

Après quelques tonnelles et massifs fleuris, quelques salutations à des statues en exposition temporaire, on dit au-revoir à ce chouette jardin qui fut la vraie bonne surprise du week-end.

Le village de pêcheurs sur l’étang de Canet

Pour le trouver, il suffit de sortir de Saint-Cyprien en direction de Canet. Tu le rencontreras alors sur ta gauche avec un parking pour pouvoir te balader tranquillement. Je te conseille la visite du site le matin à l’aurore ou alors le soir au couchant. Les lumières douces mettront encore plus en valeur ces cabanes traditionnelles faites de roseaux nommés sanil. En plus d’être une matière première facile à trouver, ce dernier est un choix judicieux car il est étanche et permet de conserver le jour la fraîcheur de la nuit et donc d’offrir moins de prise aux incendies.
Elles sont orientées de telle façon à avoir le moins de prise au vent possible.

village-pecheurs-etang-canet-saint-cyprien

Ces cabanes ont été refaites en 1993 et servent encore à l’accueil de quelques pêcheurs lors de la saison estivale.

saint-cyprien-etang-canet-village-pecheurs

Il y a de quoi se croire dans le conte des Trois Petits Cochons, non ?

Saint-Cyprien-village

Le grand parc de la Prade

Je ne vais pas te mentir, celui-ci m’a moins convaincue. S’il est parfait pour les sportifs (2,5km de sentier, city-stade et parcours sportif) et les parents souhaitant éloigner leur progéniture hurlante tout en ayant un excellent visuel, je ne lui ai pas trouvé de charme particulier. Bon, hormis les deux bébés cygnes noirs encore recouverts de leur duvet ! Nous étions sur le podium de la mignonnitude !
La raison de l’absence d’aménagement élaboré esthétiquement, selon mon amie, serait qu’il s’agit d’un bassin de rétention d’eau géant en cas de fortes pluies et de crues. Il a pour but de sauver le village en fait. On peut donc lui pardonner son côté classique !

kiosque-parc-la-prade-saint-cyprien

  • bébé-cygne-noir-parc-prade-saint-cyprien
  • cygnes-noirs-parc prade-saint-cyprien

Le musée de Saint-Cyprien : Collection François Desnoyer

En plein centre du village, il propose des expositions temporaires pour un prix attractif (4€ adulte et 2€ enfant de plus de 12 ans). Nous avons eu de la chance, nous sommes tombés lors d’une sublime exposition photo sur le thème du voyage. Nos yeux se sont régalés !
Tu sais combien je ne suis pourtant pas une fan de musées contrairement à Flo ! Si tu es aussi sceptique que moi, vas-y au moins pour éviter à la dame de l’entrée une lente agonie liée à un ennui mortel !

Que faire dans les alentours de Saint-Cyprien ?

L’incontournable insolite : les Orgues de l’Ille-sur-Têt

Si tu as toujours rêvé de découvrir la région de la Cappadoce en Turquie ou les paysages désertiques du Sultanat d’Oman, il existe ce qu’il faut en France en séance de rattrapage. En modèle réduit, certes. Mais quand même ! Autant sur les photos que dans la réalité, ça en jette !

Tu peux retrouver ici mon article sur les Orgues de l’Ille-sur-Têt.

insolite-orgues-ille-sur-tet

Le jardin exotique de Ponteilla

« Jardin » et « exotique », voici certains des mots-clés de Flo lors de nos voyages ! On ne pouvait décemment pas faire l’impasse. Pourtant, ça a bien failli être le cas : nous sommes arrivés 30min avant la fermeture du site. En plus, on ne se présente jamais comme des blogueurs afin de voir vraiment l’accueil réel dans les lieux dans lesquels on passe. On s’attendait donc à se faire refouler platement.

Eh bien non ! Les propriétaires sont des gens passionnés et absolument charmants. Le monsieur nous a dit de venir et de surtout prendre notre temps sans se préoccuper de l’heure. Incroyable ! Et sacrément plaisant, je te jure ! Le double avantage c’est qu’il faisait moins chaud et que nous avions le jardin pour nous tout seuls ! Paisible, et les sens à la fête !

En dépit de quelques pertes liées aux températures un peu rudes pour la région cet hiver, tout est fait pour te faire passer un agréable moment : vitrines, arbre à parfums, mares zen, tonnelles… Tu croiseras aussi des espèces végétales particulièrement rares.

  • bambous-jardin-exotique-ponteilla
  • perroquet-jardin-exotique-ponteilla-pyrénées-orientales
  • zen-jardin-exotique-ponteilla

Le village de Castelnou

Ça y est ! Je peux enfin te parler d’un des membres du club très select des Plus beaux villages de France ! Celui-ci est officiel et ce n’est pas que mon avis personnel et totalement subjectif qui le dit !
Le village possède forcément une vue traditionnelle sur le Canigou, ainsi qu’un château tout autant traditionnel datant du Xème siècle mais que nous n’avons pas visité. Si tu cherches un lien entre les deux, il n’y en a aucun. Ou plutôt si, un. Il faut que tu commences la visite en t’arrêtant au parking du Col pour admirer tout ça depuis les hauteurs.

castelnou-canigou-panorama-pyrénées-orientales

Ensuite, tu passes l’entrée efflanquée de deux tours médiévales pour arriver sur une placette marquée par un mûrier-platane massif (ses mûres sont comestibles si tu es pris d’un petit creux).
Je ne vais pas te conseiller de consommer dans la petite boutique située juste à l’entrée du village car même si les produits sont bons, les paroles  racistes et xénophobes du gérant m’ont profondément choquée, surtout à l’encontre des personnes de couleur qui passaient par là. Une fois n’est pas coutume, petit abonné voyageur ouvert aux cultures et aux couleurs différentes, passe ton chemin s’il-te-plait.

place-castelnou-beau-village-pyrénées-orientales

La suite du programme ? C’est toi qui la crées ! Prends le temps de flâner dans les ruelles en pierre. Admire et souris aux détails. Profite de l’ombre. Cale-toi sur une terrasse panoramique. Prends le temps. Savoure.

  • rue-fleurie-castelnou-beau-village-sud
  • rue-pierre-castelnou-plus-beau-village-france
  • Jolie ruelle de Castelnou
  • boutique-Castelnou-Pyrénées-Orientales

La route de la côte Vermeille d’Argelès à Cerbère

As-tu remarqué que Vermeille en verlan ça donne Merveille ? Ce n’est pas que le fruit du hasard ! La route côtière est un pur enchantement oculaire ! Tu rouleras au milieu des vignobles sur des collines en pente pentue (élémentaire mon cher Watson) qui viennent se jeter dans une mer couleur bleu Curaçaõ aux reliefs escarpés. Je ne présente pas le fabuleux et immanquable village de Collioure dans cet article car nous ne nous y sommes pas arrêtés cette fois-ci et mes compétences photographiques d’il y a 10 ans avoisinaient le niveau zéro moins 4. Je te mets juste la seule potable au milieu de 92 clichés en guise de mise en bouche. Ça me fournit une excuse pour y revenir vite (mais hors saison, absolument) !

collioure-cote-vermeille

 

Mais la côte Vermeille, on a tendance à l’oublier, ce n’est pas que Collioure. La route qui longe la falaise est absolument fabuleuse ! En plus des petites criques disséminées un peu partout (mais on a dit qu’on restait loin des plages pour cette fois), tu peux arrêter ta voiture à plusieurs endroits pour admirer le point de vue offrant une battle mer turquoise/ vignes vertes ! Il est d’ailleurs possible de randonner dans ces dernières, qui produisent les célèbres vins de Banyuls et de Collioure,  mais nous n’avons pas eu le temps pour cette fois.

cote-vermeille-vignes-pyrénées-orientales

Je te conseille de ne pas porter de tongs car parfois tu peux t’éloigner de la foule touristique (de feignasses) et marcher un peu en contrebas pour retrouver le calme et un panorama tout aussi grandiose comme ce fut notre cas ici :

  • crique-cote-vermeille-pyrénées-orientales
  • cap-rederis-cote-vermeille-pyrénées-orientales
chemin-cotier-cote-vermeille

La côte espagnole

Je pensais naïvement que la côte Vermeille débordait après la frontière. Après tout, le pays catalan le fait bien ! En fait non. Mais ce n’est pas grave, on a quand même poussé notre petite automobile du côté de nos voisins. La beauté ne s’arrête pas aux frontières ! On en a tout autant pris dans la rétine ici ! On a roulé au petit bonheur la chance et en s’arrêtant au hasard. Ce dernier s’est porté sur Colera !

Colera

On est d’accord, de prime abord, ça ne semble pas engageant… Mais au final, la crique est sublime et un gros morceau est caché… Il suffit pour cela de partir avec une personne qui ne tient pas en place (ou deux), et de se diriger vers le bord de la falaise sur la plage pour voir si on peut passer de l’autre côté.
Ici, j’ai été veinarde, on pouvait ! Et on est tombé sur une autre crique qui semblait abandonnée avec des installations d’ancien club de vacances, une mer turquoise, des falaises inspirantes, tout bien comme il faut pour se la couler douce et prendre de jolies photos !

  • mer-colera-catalogne
  • crique-colera-catalogne

On a craqué. On a quand même trempé nos pieds. On voulait voir si c’était aussi chaud que les tropiques ce turquoise. La réponse est non. Forcément, hein. Mais sur un malentendu ça aurait pu marcher ?

falaise-colera

Cadaques

Je tenais vraiment à m’arrêter dans ce village. Mais le temps file à toute allure. Nous avons à peine 1h devant nous, c’est peu. Rien que trouver un parking gratuit nous prend 15 précieuses minutes (si tu te poses la question, c’est sur les hauteurs et il faudra t’armer de courage pour remonter avec la chaleur). Alors on fera ce qu’on fait toujours de mieux : flâner le nez au vent.
Cadaques a des allures grecques avec ses murs blancs et ses volets bleus, sa jolie plage (où venaient accoster les pirates après avoir attaqué en haute mer) et ses ruelles labyrinthiques. A défaut d’un minotaure, tu peux y croiser beaucoup de minets endormis, surtout aux alentours de l’église Santa Maria. Je n’aime pas les églises, mais je te conseille de prendre 5 minutes pour y faire un tour à l’intérieur. Elle n’est pas tout à fait comme les autres.
Un bien joli village que je quitte totalement à regret.

visiter-cadaques-catalogne
voilier-cadaques-catalogne

Pour voir davantage de photos, tu peux aller faire un tour sur la galerie Flickr de notre passage dans les Pyrénées-Orientales.

Toi aussi tu considères que le joli sud n’est pas qu’à l’est ? Épingle cet article sur Pinterest !

que-faire-dans-pyrénées-orientales
Tags from the story
, , ,

Vos petits mots

    • …dit-elle, pleine de ce chauvinisme des gens de l’ouest ! Disons que l’Ouest est surtout plus souvent délaissé, à tort !

  • J’adore les petites cabanes, ça donne envie d’aller s’y promener. Et le paon albinos, magnifique ! Ca fait tellement du bien de voir des articles de cette partie de France, je ne connais pas du tout cette région mais ça m’attire beaucoup, c’est superbe ^^

    • Merci pour ton commentaire ! Cette partie de France est méconnue, excepté des touristes en quête de plages, et c’est bien dommage car elle déborde de petits trésors. Elle se savoure d’autant plus hors saison ! Le paon était magnifique oui ! C’était le 2ème que je voyais comme ça, en liberté, dans un parc gratuit…

  • Je vis ici à l’année et je ne connaissais pas le jardin exotique de Ponteilla. En tout cas, tes photos m’ont données envie . Merci pour ton article
    Sylvie la catalane

    • Je pense qu’il fera une excellente idée de sortie ! Les plantes maintenant que l’hiver est bien derrière ont dû reprendre du poil de la bête ! Et puis les propriétaires se feront un plaisir de t’apporter des informations complémentaires si tu as besoin !

  • Tu as fait un joli topo des choses sympa à faire dans la région ♥️ Ca me rapelle qu’il faut que je me bouge les fesses pour publier plus d’article sur ma jolie région! Les photos sont superbes !!!!

    • Oh il en reste beaucoup encore qu’il me manque à faire ! On m’a donné encore aujourd’hui de supers idées ! En tout cas, pour ceux qui s’ennuient sur la serviette, ça donne quelques pistes avant celle de divorcer !
      Oui, oui, tu peux publier des articles ! Il y en a peu sur ton coin !

  • merci pr cet article
    c est bien de voir cet autre côté de Saint Cyprien
    c es t vrai que vu de chez moi je ne pensais qu à la plage qd on m dit le nom de cette ville
    si 1 jr je suis dans les parages j irai découvrir ces endroits très jolis

    • C’était aussi ma vision car je me rendais compte que je n’allais dans ce coin que pour faire les activités touristiques de base mais en fait, il y a plein de choses à faire qui sortent de l’ordinaire dans le coin. Il faut juste chercher un peu plus…

  • Merci pour cet article. Je pensais connaître en peu cette région, mais noooon ….. j’ai envie d’y revenir pour flâner dans certains endroits que tu nous indiques et que je ne connais pas. Les photos sont superbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *